Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

solidarite-portugal.png

Les mesures imposées par la Troïka (UE, BCE, FMI) en Grèce, en Irlande et au Portugal plongent ces pays dans le chaos et la misère. D'un bout à l'autre de l'Europe, nous naufrageons tous dans le même bateau. Du Portugal à la Grèce, la démocratie n'a plus de sens si les États et les gouvernements de ces pays sont au service des banquiers.

Au Portugal, dernier des pays à être mis sous tutelle de la Troïka (un an après la Grèce, six mois après l'Irlande) le salaire minimum est de 485 euros brut et il est le plus bas d'Europe ; le chômage touche 15% de la population et 35 % des jeunes. 23,2% des travailleurs salariés sont liés à l'entité patronale par un CDD ou un contrat précaire (54,6% des 15-24 ans). A l'inverse, tous les prix augmentent de façon exponentielle. L'essence est, par exemple, plus chère qu'en France. A l'heure actuelle, 25 % de la population vit aujourd'hui au Portugal en dessous du seuil de pauvreté .

Les mesures d'austérité imposées par la Troika et le gouvernement sont aussi dures qu'en Grèce et en Irlande. Les allocations et les retraites déjà misérables ont diminué de façon drastique. Des coupes budgétaires sont imposées dans la santé comme dans l'éducation. Des malades du cancer ne peuvent plus suivre des traitements, des dizaines d'hôpitaux dans le pays sont en rupture de médicaments, et on arrive à ne pas pouvoir procéder à des opérations par manque de compresses. Le Ministère de la Culture a été supprimé, les transports et les media publics ont été privatisés. De nombreux fonctionnaires ont été limogés du jour au lendemain.

Notre solidarité est un soutien actif aux peuples d'Europe en lutte contre l'austérité. De la même façon que les media taisent la réalité des luttes du peuple grec, ils cachent également la réalité sociale et politique du Portugal. Depuis des mois, toute la société manifeste son indignation. Le mouvement de travailleurs précaires est un des plus forts d'Europe. Même les militaires ont pris position à plusieurs reprises contre les coupes budgétaires.

Le peuple portugais est acculé par son propre gouvernement à une émigration forcée. L'actuel Premier Ministre portugais Passos Coelho a ouvertement incité les chômeurs à émigrer et plusieurs membres du gouvernement exhortent depuis des mois les jeunes à faire de même. En 2011, plus de 120 000 Portugais ont émigré, des chiffres semblables à ceux des années 60 où les Portugais fuyaient la guerre coloniale et la misère imposée par la dictature de Salazar.

La politique de la Troïka (UE, BCE, FMI) et du couple Sarkozy-Merkel soumet tous les peuples européens à des conditions de vie déplorables, Ils ne nous représentent pas.

Le 22 mars  : Manifestons notre solidarité avec le peuple portugais, qui sera ce même jour en Grève Générale contre l'austérité

 

Rendez-vous le 22 mars 2012 à 18 h.00 devant l'Ambassade du Portugal  -3 rue de Noisiel à Paris -Métro Porte Dauphine ou Victor-Hugo
Les premiers signataires : Le Mouvement du 12 Mars (Paris) - L'initiative des étudiants et des travailleurs grecs (Paris) - Les Indignés - Le "Bloc de Esquerda" (France) - La FASE - Les Alternatifs - Les marches européennes contre le chômage, la précarité et les exclusions - AC !  Le NPA ...etc


 

Source : "Paris Réelle Démocratie"

Commenter cet article

les cafards 17/03/2012 11:48


et demain nous serons à la Bastille !