Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

brignoles-oct2013.jpg

Brignoles, puisque nos médias dominants prennent plaisir à vous en terrifier, c’est 66,65% d’abstentions.

 

Sur un canton d’à peu près 30 000 habitants, cela nous fait moins de 10 000 votes ; 9332 exactement.

 

Sur ces 9332 votants, on compte 5031 pour le FN et 4301 pour l’UMP.

 

Sur 30 000 habitants donc, seuls 5031 ont voté Front National.

 

A peine 16%.

 

On est loin des prétendus 54 % de Brignolais.

 

On a seulement 54% du tiers de personnes qui a fait le déplacement aux urnes.

Ou comment les médias déforment les faits.

 

On ne peut ici voir que la victoire des abstentionnistes, en augmentation de 5% par rapport à l’année dernière.

 

En rien une augmentation des sympathisants FN donc.

 

La montée du Front National est donc ici orchestrée, inventée ; le parti quant à lui est simplement instrumentalisé par les médias.

 

Ses dérapages répétés sont la contrepartie par ceux qui ont intérêt au maintien du FN dans son rôle de verrouillage de la situation politique française, pour avoir accès aux médias et y salir les idées de patriotisme, de souveraineté, d’indépendance et de nation.

 

Eh oui. Le Front National n’est en rien l’antithèse du système UMPS.

 

Les chiffres ci-dessus vous le prouvent d’ailleurs. Le peuple ne votera plus UMPS, mais ne votera pas non plus pour le FN. Attendrait-il une alternative ?

 

Ne vous rendez-vous pas compte que le FN n’est qu’un outil du système pour diaboliser toute sorte d’idées ?

 

 

Le protectionnisme, le rétablissement d’un certain contrôle aux frontières, la sortie de l’euro, sont des idées qui méritent d’être entendues et débattues (la sortie de l’euro est d’ailleurs promue depuis 1992 par 8 prix Nobel d’économie, que vous n’entendrez jamais à la télé).

 

On annonce enfin dans les médias l’idée de la sortie de l’Union Européenne, mais par qui ?!

 

Où sont le M’PEP, le PRCF, le POI et les CPF, partis contre l’Union Européenne et sur une ligne politique de gauche et d’extrême gauche ?

 

Ils sont bannis de vos médias.

 

Cette situation de rêve pour l’ordre établi repose sur l’application méthodique de la « reverse psychology » à la politique : « Si moi, dirigeant, je veux que quelque chose n’arrive pas, il me suffit d’en laisser faire la promotion par le FN, qui proposera cette chose en l’amalgamant à d’autres idées qui révulsent une majorité de l’opinion ».

 

 

Le FN n’est rien d’autre que le parti de l’anesthésie envers tout débat euro-critique par le rapprochement de ces idées avec l’extrême droite… Essayez donc d’en parler autour de vous, appréciez les réactions. On est à deux doigts de vous traiter de « facho ».

 

 

Et cela alors même que ce parti ne s’est jamais prononcé de façon claire en faveur d’une sortie unilatérale de l’UE et de l’euro (car certains prennent le temps de lire leur programme).

 

 

A croire qu’aujourd’hui, la meilleure façon de discréditer et de condamner une idée ne serait pas de la réfuter en argumentant, mais de faire en sorte que le FN soit identifié publiquement comme étant son principal partisan !

 

 

 

Et comme le FN plagie, déforme et salit toutes les idées potentiellement dangereuses pour le système (comme pour ceux qui souhaiteraient débattre de si oui ou non il faut rester dans l’UE), c’est une combine très efficace.

 

 

La stratégie est extrêmement simple en somme : détourner une grande majorité de Français de toute réflexion approfondie sur la construction européenne (vous l’aurez compris, j’y suis hostile, et suis disponible dans les commentaires pour en débattre) en lui faisant croire que s’y opposer serait équivalent à être d’extrême droite et donc d’être nationaliste et xénophobe.

 

 

Oubliez-vous avoir voté à 54,78% contre la construction européenne en 2005 ?

 

 

 

Pourquoi ne réagissez-vous pas face au viol de ce référendum par Sarkozy ?

 

 

Pourquoi vous fait-on croire que le FN souhaite sortir de l’euro et de l’UE alors qu’il n’en est rien ?

 

 

Tout simplement car cette idée est dangereuse pour la technocratie, et qu’elle ne doit pas intéressée les français.

 

 

Pourquoi certains partis politiques ont le droit, eux, à une audience médiatique alors que d’autres non, même s’ils comptent plus d’adhérents dans leurs partis que ceux médiatisés ?

 

 

Le Front National, entreprise familiale prétendument dangereuse pour le système depuis 1972.

 

Source : Cercle des Volontaires

Commenter cet article