Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

fsc.jpg

Déclaration du secteur Hôpital

du Front Syndical de Classe

Les gouvernements libéraux de droite et de gauche n’ont de cesse de détruire le système de Santé publique français mis en place par le Conseil National de la Résistance (CNR) il y a 70 ans.

 

Au nom de la crise de leur système capitaliste, financiers et patrons, gouvernements et Union européenne multiplient les attaques contre les peuples et les travailleurs en saccageant tous les acquis sociaux. Au nom de la réduction des coûts et de la « dette », les politiques publiques, les services et l’emploi public continuent d’être laminés. La recherche effrénée de profits par les capitalistes appauvrit l’ensemble de la population en confisquant les richesses créées par le travail des salariés.

 

Les politiques gouvernementales euro-libérales visent à organiser et généraliser l’insécurité sociale. Dans notre pays, la Sécurité Sociale, l'Hôpital Public comme les travailleurs de la Santé et l’Action Sociale sont particulièrement dans la ligne de mire des profiteurs :

 

- Fermeture des établissements de santé de proximité ;

 

- Réduction massive des personnels de santé ;

 

- Gel des salaires ;

 

- Dégradation des conditions de travail ;

 

- Privatisation accélérée dans les hôpitaux publics ;

 

- Précarisation accrue des emplois…

 

Avec la loi Bachelot, la Santé est devenue une entreprise. Les conséquences de cette politique sont désastreuses : extension des déserts médicaux, saturation des services hospitaliers, suppression des services sociaux (SAMU social, associations, etc.), augmentation sensible de la mortalité maternelle et infantile, augmentation des suicides parmi le personnel, personnels contraints faute de moyens de dormir dehors ou dans leur voiture, privatisation des maisons de retraite… L’appauvrissement généralisé de la population interdit aux « travailleurs pauvres » l’accès aux soins élémentaires puisqu’ils n’ont pas les moyens de payer une mutuelle… En 2012, plus de 30% de la population a renoncé à des soins nécessaires. Loin des idéaux du CNR, on est de plus en plus souvent soigné non en fonction de nos besoins, mais en fonction de nos moyens.

 

C’est qu’avec la dictature capitaliste imposée en Europe, la Santé doit être rentable…

 

Le gouvernement de Hollande reste sourd aux aspirations et aux revendications légitimes du peuple, alors qu’il accorde une oreille très attentive aux desiderata de Bruxelles et du MEDEF.

 

L’Accord National Interprofessionnel scélérat voté récemment, dynamite par exemple 40 ans de droits du travail en France et les garanties collectives des travailleurs !

 

Le seul moyen de sortir de cette politique infernale, c’est de changer de système !

 

Le 15 juin 2013 , la Santé et l’Action Sociale seront dans la rue pour exiger :

- L’abrogation de l’ANI ;

- L’abrogation de la Loi HPST (loi Bachelot) ;

- La défense et la reconquête de la protection sociale solidaire et universelle ;

- Le retour à l’ancien système des retraites avec la retraite à 60 ans pour tous ;

- L’augmentation générale et substantielle des salaires

Le 15 juin nous manifesterons pour la reconstruction et le développement des structures de santé et d’action sociale pour tous.

Le « syndicalisme rassemblé » n’est pas la solution. Notre unité ne sera efficace que dans le cadre d’un syndicalisme de lutte des classes.

Seul un rapport de forces conséquent permettra d’arrêter les prédateurs capitalistes !

« Les opprimés n’ont jamais rien obtenu des oppresseurs que par la force. »

Victor Schoelcher

 

Le 29 mai 2013

Le secteur hôpital du Front Syndical de Classe

Source: FSC 

 




 

Commenter cet article