Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

l-echo

Tous les jours ne chantent pas de la même manière et ce lundi 23 avril me semblait chanter un peu faux…

 

D’accord j’avais rêvé à la Bastille et à Vierzon et je ne regrette rien, ça valait la peine !.. J’avais rêvé d’un score un peu plus haut pour le Front de Gauche et surtout d’une troisième place… Mais voilà, les urnes et nos compatriotes ont choisi d’en décider autrement…

 

C’est la règle du suffrage universel et je la respecte, même si j’ai du mal à comprendre comment notre France «belle et rebelle», celle qui a porté les valeurs des lumières dans l’Europe entière, celle qui affiche toujours au fronton de ses Mairies «Liberté, Egalité, Fraternité» peut se laisser berner par un langage d’exclusion, de dérision, voire de haine, sans aucun contenu économique…

 

Je me dis ce matin que les mannes de Georges Guingouin en Limousin, de Marcel Lemoine et de Roland Despains en Berry doivent frémir dans leurs tombes, eux qui ont lutté pour un monde plus libre, plus solidaire, plus humain, celui qui a élaboré le programme du Conseil National de la Résistance qui vient d’être largement mis en pièces par le quinquennat qui s’achève…

 

Voilà, la City et la Bourse peuvent dormir sur leurs deux oreilles, les empêcheurs de spéculer en rond sont désormais hors course (provisoirement j’espère !) Plus question de rêver à «une autre répartition des richesses», au «SMIC à 1 700 euros», à une autre Europe que celle des «Merkozy» à échapper à la «rigueur - austérité à la grecque» au moins dans l’immédiat... Il va nous falloir redevenir «sérieux

et raisonnables» et nous contenter des quelques miettes échappées de la table du banquet !!!

 

Mais même si je suis un peu amère, je me dis qu’il est impossible que ce qui a été semé durant cette campagne, ne germe  pas... 

 

Dimanche 6 mai, il nous faut aller voter pour infliger à la droite la défaite qu’elle mérite et que nous espérons...

 

Et pour cela nous n’avons pas trop le choix des moyens !! Mais n’oublions pas notre refrain :

 

«Ne lâchons rien !»

Odette HENAULT,

conseillère municipale, Argenton sur Creuse (Indre)

Mercredi 2 Mai 2012

Source : « Forum  des lecteurs de L’ECHO »

Commenter cet article

Papy Mouzeot 04/05/2012 09:45


Bonjour camarade Diablo,


 


Je partage beaucoup plus l'avis de Cotty, ne faiblissons pas. Je sais que le score de Mélenchon a créé quelques désillusions dans les rangs mais soyons honnêtes envers nous-mêmes, nous savons que
les luttes ne se gagnent pas dans les urnes. Ne soyons pas defaitistes, ces élections nous auront permis de virer Sarközy à coup de pompe dans le cul. Nos revendications restent inchangées et les
luttes continueront.


 


Amitiés fraternelles,
Le Papy 

cotty 04/05/2012 06:46


Ne lachons rien, soyons fermes sur des positions qui soient pour le peuple de France une bouffée d'oxygène , face aux nuages nauséabonds de l'extrême droite fascisante.