Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

neige2013.jpg

L’épisode neigeux qui vient de s’abattre sur une partie de notre pays souligne les conséquences de la politique menée par le Gouvernement socialiste qui accélère celle engagée par la droite.

La réduction massive des effectifs et des moyens des services publics continue, en particulier ceux des Ministères de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie.

Avant la décentralisation de 2006, le déneigement des routes et des autoroutes était sous la responsabilité des services de la DDE qui permettaient de réaliser ces opérations… Aujourd’hui, les autoroutes ont été privatisées, elles se font des profits colossaux sur le dos des automobilistes… Déneiger pas question, ça prendrait sur les profits… Exemple de ces derniers jours, dans la Somme, l’A29, l’A16, l’A1 et l’A28 étaient impraticables. De même sur les routes départementales avec une centaine de véhicules en rade aux sorties d’Amiens.

 

Autre exemple, la Basse-Normandie quasi paralysée par la neige depuis lundi soir, en particulier dans la Manche et le Calvados où plus d’un millier de naufragés de la route ont été recensés dans la nuit et où plus de 70 000 foyers ont été privés d’électricité…

 

Cette situation exige la nécessité d’un service public avec des moyens renforcés et une reconquête des services publics contrairement aux choix budgétaires pour 2013 et ceux qui suivent qui prévoient des économies drastiques. Cela passe par l’arrêt immédiat des réductions des effectifs dans des secteurs aussi vitaux.

 

En effet, quel est le coût engendré par ces blocages de la circulation, de la paralysie économique, des services… sans commune mesure avec les économies systématiques recherchées sur les emplois publics? Affaiblir le service public de la route ne permet plus d’assurer les missions de la viabilité hivernale qui exigent des moyens et des effectifs renforcés. Il n’y a plus de Parcs de l’Equipement, comme il n’y a plus d’ouvriers spécialisés au sein des Directions interdépartementales des routes (DIR), le matériel en panne ne peut plus être réparé dans des délais permettant une efficacité et une qualité du service public rendu aux usagers, externalisation de l’entretien du matériel… Les agents sont confrontés aux pires conditions pour faire fonctionner ce qu’ils peuvent et avec ce dont ils disposent comme moyens.

 

Que propose le gouvernement ? La ministre Delphine Batho préconise aux usagers de rester chez eux ! C’est facile, ainsi le gouvernement peut continuer le désengagement de l’Etat et les conséquences des restructurations brutales intervenues (Décentralisation, Réforme de l’Etat, RGPP) sous le Gouvernement Sarkozy qui ont conduit à la dégradation de son organisation sur les territoires et de sa capacité à prévenir et à gérer les situations de crise. Idem pour le service météo, l’efficacité des informations météorologiques peuvent permettre d’anticiper l’épisode neigeux mais la poursuite des fermetures des centres départementaux de Météo-France continue et fragilise l’ensemble du système de prévisions et d’observations notamment la production de données locales.

 

Les annonces récentes faites au sujet de ce que le gouvernement appelle « la Modernisation de l’action publique » (MAP) vont aggraver encore cette situation et auront également des conséquences sur les conditions de travail des personnels d’exploitation du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l'Énergie qui effectuent leurs missions dans des conditions particulièrement difficiles.

 

La réponse aux besoins suppose la reconquête des moyens publics pour assurer les missions d’intérêt général. Cela ne se fera pas autour de tables rondes mais dans la lutte des habitants et des personnels concernés pour un véritable service public.

 

Source : site Communistes 

Commenter cet article

cotty 14/03/2013 10:44


Qui sème le vent récolte la tempête! les résultats de la casse de la France, et la République, ils sont illégitimes! ils violent le non des français-es à la Constituttion Européenne. Il
est urgentissime de renverser le rapport de forces! sinon nous allons à la catastrophe!!! Salutations fraternelles.

Marie 14/03/2013 09:16


Bonjour Michel,


 


Nan c'est la faute des camions ... Vilains routiers!


Voilà ce que j'ai entendu dès mon réveil à la radio. je le pressentais , dès hier , quand  j'ai commencé à entendre  , des témoignages bien ciblés qui allaient dans ce sens .


Bonne journée;


On ne lache rien !


Cordialement 


 


Marie