Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel LeDiablo

hollande-obama.jpg

La presse souligne le caractère chaleureux de la réception américaine faite au Président français. Disons qu’en bon serviteur de l’impérialisme il le mérite ! Ce voyage s’est ouvert par une tribune commune des deux Présidents dans les journaux « Le Monde » et le « Washington post ». Si l’on passe sur la rhétorique habituelle sur le bien être de l’Humanité et la lutte pour la liberté qu’il vaut mieux traduire par : « interventionnisme pour maintenir les acquis de l’impérialisme », l’essentiel des points d’accords qui sont soulignés reflètent le rôle que joue la France dans le concert de l’impérialisme mondial.

 

 

Ainsi le renforcement du partenariat entre l’OTAN et l’Union Européenne est-il au premier plan des préoccupations et le retour de la France dans le commandement intégré est-il souligné comme un élément déterminant du renforcement de l’OTAN. Rappelons, que dans cette alliance militaire, la France a été au premier rang pour les interventions de démembrement de la Yougoslavie, de la Libye et qu’elle est en pointe dans l’agression qui se poursuit contre la Syrie en armant et soutenant une intervention militaire contre ce pays. Le rôle de la France est en effet majeur et spécifique en Europe car elle est le seul pays à disposer d’une force nucléaire opérationnelle et de moyens de projection dans des opérations extérieures, ce qui n’est ni le cas de l’Allemagne ni celui du Royaume-Uni.

 

 

Les USA ne s’y trompent pas qui réclament de leurs alliés une plus grande implication des pays de l’Union Européenne dans les opérations en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Ainsi les actions de la France en Afrique sont-elles menées avec le support logistique de l’appareil militaire US. Elles soulagent les USA d’une participation directe de troupes et de matériel quand les ils en ont un besoin impérieux pour contrôler la zone pacifique où ils entendent « contenir » le développement de l’influence de la Chine. Ce partage contrôlé des tâches, sous l’égide de l’OTAN, assure à l’impérialisme une capacité d’intervenir partout dans le Monde. C’est ce que les diplomates appellent le : « leading from behind » (diriger en arrière-plan). Ainsi en Europe même, l’extension à l’Est qui est un objectif de l’impérialisme avec l’absorption de l’Ukraine, de la Moldavie, de la Géorgie et de la Biélorussie a-t-il pour objectif d’affaiblir la Russie dont le développement relativement autonome est un obstacle à la domination impérialiste.

 

 

Sur le plan économique, la venue de Hollande aux USA flanqué de son mentor Gattaz le Président du MEDEF, s’accompagne de la relance des discussions sur l’accord transatlantique qui vise à construire un marché unique entre l’Union Européenne et l’Amérique du Nord (Canada et USA). Ce projet, largement profitable aux monopoles américains vise à favoriser leur intervention économique en Europe en leur donnant des droits qui seraient supérieurs à ceux des États en matière de normes et de réglementations y compris sociales. Ce serait un nouveau coup porté aux droits des travailleurs dans le cadre des droits nationaux qu’ils ont acquis par leurs luttes. Notons que les USA qui se présentent comme les chantres du commerce ouvert réglementent strictement l’accès au marché américain avec le « Buy american act » qui prévoit que l’État américain ne peut acheter que des biens produits aux USA. Hollande, le fondé de pouvoir du patronat français, devrait essayer d’ouvrir une fenêtre dans ces règles très favorables aux monopoles US, mais entre la première puissance mondiale (les USA) et la cinquième (la France) le rapport de force est tel qu’il n’y a rien à attendre de ce côté-là.

 

 

Les médias français profitent de cette visite aux USA pour glorifier le capitalisme et enfoncer le clou contre « l’État social » dont Hollande et Gattaz main dans la main s’emploient à démanteler ce qu’il en reste. Ils oublient de dire deux choses. En premier, c’est que les USA continuent à faire « tourner la planche à billet » et à faire financer leur croissance en appauvrissant les autres pays et leurs peuples, en second c’est que la purge sociale a été terrible. Selon le bureau du recensement américain et des études universitaires, la pauvreté augmente de manière exponentielle. Si Wall-Street va de record en record la paupérisation de la population américaine atteint un niveau jamais vu depuis 1960. On dénombre ainsi 146 millions d’américains en grande détresse financière et 57% des enfants vivent dans des foyers pauvres. 29% des ménages afro-américains vivent dans l’insécurité alimentaire et un million des élèves des écoles publiques sont sans-abri. Un salarié sur quatre perçoit moins de 7 Euros de l’heure. 100 millions d’américains sont inscrits à un programme social et 48 millions reçoivent des bons alimentaires pour survivre. Il y en avait 32 millions quand Obama est arrivé au pouvoir.

 

 

Il est fort douteux que le couple Hollande-Gattaz s’appesantisse sur de tels « détails », la seule chose qui les intéresse, c’est de voir gonfler les profits capitalistes et pour cela. Il faut des pauvres ! 

 

source: http://www.sitecommunistes.org/

 

Commenter cet article