Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

nazisme.jpg
Aujourd'hui est une triste journée. Ce n'est pas la première. Ce ne sera pas la dernière. Mais ça ne change rien. Il y a des choses auxquelles on ne s'habitue pas. Surtout pas. A la faiblesse, par exemple. A la mesquinerie. A la bêtise aussi, c'est moins grave. Mais surtout à la pleutrerie. 

Nous venons, en effet, d'apprendre une bien triste nouvelle. Les Etats Unis, le Canada et l'Ukraine ont voté contre la résolution de l'Assemblée générale de l'ONU proposée par la Russie de lutter contre la glorification du nazisme. Encore 50 pays se sont abstenus. Dont tous les pays de l'Union européenne. Même si cette résolution fut quand même adoptée par 115 voix sur 193, c'est triste.


L'on peut être fier du niveau de notre renoncement. Jusqu'où les pays européens sont-ils encore capables de tomber? Jusqu'au bout, c'est à n'en pas douter. La question qui m'inquiète est de savoir où est "le bout" ...

Pourquoi la France vient-elle de trahir sa Constitution? Oui, trahir. Je vous rappelle la première phrase du Préambule de la Constitution de 1946, qui est toujours en vigueur, car cité par la Constitution de 1958:

"Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur les régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés."
Cela veut-il dire que nos peuples ne sont plus libres? A quel moment avons-nous trébuché?
Sur le plan international, il est facile de comprendre la répartition du vote. L'Ukraine glorifie son passé collaborationniste, extrémiste et nazi et le porte à la hauteur d'une idée nationale. Elle ne peut donc pas voter pour la résolution. Les Etats Unis utilisent l'extrémisme qui est le moyen le plus facile d'enrôler des jeunes en manque d'émotions fortes, de réponses simples - même si fausses - à de vraies questions. Ils sont plus facilement manipulables. Donc relancer les mouvements de jeunesse nazies en Europe est un excellent moyen d'affaiblir les Etats et de les faire exploser, comme en Ukraine, quand nécessaire. Le Canada n'a aucune politique autonome. L'Europe n'existe plus.

Triste bilan. N'oublions pas que c'est par ailleurs la meilleure arme pour toucher la Russie. C'est également le meilleur moyen de dégrader les peuples de l'Union soviétique qui ont participé à la Deuxième Guerre Mondiale. De définitivement les asservir. Psychologiquement. Car ils sont ainsi conduits à renier leur passé, à faire table rase, à se retrouver sans histoire et sans racines, à la merci du moindre courent d'air. Ils se renient eux-mêmes, ce qui a pour effet direct de renforcer d'autant leur haine pour la Russie. Ce pays qui ne renonce pas. Qui protège son passé, ses racines pour tenir face au vent.
C'est justement pour cela que le ministre des affaires étrangères russe. S. Lavrov, affirme que le but de la politique de l'Occident n'est plus de conduire la Russie à modifier sa ligne politique, mais de conduire à un changement de régime en Russie. Les leaders occidentaux affirment de plus en plus haut vouloir utiliser les sanctions pour détruire les sphères sociale et économique en Russie afin de contraindre la population à la révolte.
N'oublions pas qu'en URSS, 15 245 000 civils sont morts lors du combat de la 2e Guerre Mondiale contre le nazisme. Les Etats Unis ont perdu 3000 civils. Je ne parle pas des soldats. Je ne parle plus de l'Europe. A chacun d'en tirer les conséquences. 

Le 22 novembre 2014

source: Russie politics

Commenter cet article