Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

M-PEP-nouveau

FEDERATION DE PARIS

 

Communiqué de la Fédération de Paris du Mouvement Politique d’Émancipation Populaire (M’PEP)

Le 6 décembre 2013

Depuis l’élection de F. Hollande en mai 2012, le gouvernement dirigé par J-M Ayrault mène une politique de régression économique, sociale et culturelle qui se situe dans la droite ligne de celle menée par N. Sarkozy.

TSCG (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance), crédit impôt compétitivité emploi, lois de décentralisation, ANI (accord national interprofessionnel), accords de libre-échange en cours de négociation, que ce soit avec le Canada, les Etats-Unis (partenariat transatlantique de commerce et d’investissement), le Japon ou la Corée, destruction du système de retraites et de protection sociale, enseignement supérieur en cours de privatisation, propos xénophobes du ministre de l’Intérieur : toutes ces décisions relèvent d’une grande cohérence idéologique, marquée du sceau d’une droite conservatrice.

En dépit de cette politique digne d’une droite décomplexée, les militants du PCF à Paris ont choisi à 57% de s’allier au Parti socialiste dès le premier tour lors des élections municipales de mars 2014. Rien ne peut justifier un tel choix.

Il n’y a aucune raison valable de faire confiance aux socialistes parisiens qui affichent, dans les mots, une volonté de politique de gauche à Paris, mais dont les députés asphyxient les collectivités locales et les services publics au niveau national par les lois qu'ils votent.

De plus, les engagements du Parti socialiste ne sont que de la poudre aux yeux. A titre d’exemple, la promesse qu'ils ont faite au PCF d’accroître le nombre de logements sociaux est une escroquerie : d’une part, la municipalité parisienne a eu 13 ans pour mettre en place cette politique ; pourquoi le ferait-elle maintenant alors qu’elle ne l’a pas fait avant ? 

 

En outre, la municipalité s’est refusée à effectuer les réquisitions de logements disponibles quand elle le pouvait. 

 

Enfin, la compétence du logement social reviendra, en vertu des actuelles lois de décentralisation, au « Grand Paris » : le PS promet quelque chose dont il ne sera bientôt plus en mesure de décider. 

C’est un véritable marché de dupes ! Le « bon bilan » avancé par le Parti communiste parisien laisse songeur quand la mairie de Paris a délégué au secteur privé nombre de services publics : ordures ménagères, parcs de stationnement (plus de 120 qui enrichissent Vinci !), piscines municipales…

Enfin, en se prétendant opposé à la politique du gouvernement PS-EELV, mais en s’alliant avec ses représentants locaux, le PCF parisien alimente l’idée qu’il n’y a pas d’alternative à gauche. 

Ce faisant, il conforte le Front national comme seul opposant à la politique actuelle. C’est irresponsable et dangereux !

En conséquence, la fédération du M’PEP de Paris appelle à sanctionner la liste d’union PS/EELV/PCF au 1er comme au 2ème tour.

Bien évidemment, la fédération du MPEP de Paris appelle à voter également contre les listes FN et UMP/UDI qui se présenteront.

Le M'PEP 75 prendra position sur son vote lorsque toutes les autres listes auront présenté leurs programmes. 

Commenter cet article