Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

noel-rouge-2012-jc.jpg

Cher Père Noël,

 

La couleur rouge, que tu portes sur ton habit, a une signification particulière… Le rouge, c’est d’abord la couleur du sang qui coule dans nos veines d’êtres vivant sur terre, tout simplement. Couleur du sang qui coule des peuples opprimés, le sang des martyrs de tous les pays, des condamnés à morts, des prisonniers politiques, des victimes des guerres impérialistes, liées au capitalisme destructeur de l’humain, amenant catastrophes écologiques, économiques, humaines.

 

Nous te demandons, Père Noël, de mettre fin pour commencer à ces massacres, et d’apporter enfin la paix dans ce monde où l’argent est roi. Tu en sais quelque chose, puisque tu as été l’objet d’une récupération publicitaire en 1931, lorsque tu as servi à la promotion d’une grande marque de boisson pétillante connue du grand public.

 

Lueur d’espoir tout de même, nous avons eu un combat gagné : celui pour la libération de Salah Hamouri, prisonnier politique palestinien retenu sans jugement depuis 2005 en Israël, incarcéré alors qu’il n’avait pas 20 ans. Enfin les autorités l’ont libéré, quel soulagement pour la famille, prémisse d’un espoir pour une lutte pour la libération de tous les prisonniers politiques à travers le monde.

 

Cependant, nous ne pouvons pas nous satisfaire du contexte économique dans lequel nous vivons, ni du contexte politique. Encore cette année, l’Europe des finances, l’Europe des marchés et de la spéculation nous a montré son vrai visage : elle a permis l’instauration de gouvernements de technocrates dans deux pays, l’Italie et la Grèce (dans ce dernier un gouvernement d’union nationale comprenant l’extrême droite –sauf les communistes- s’est installé pour diriger le pays). Les peuples doivent disposer d’eux-mêmes, et une organisation intergouvernementale n’a pas à s’immiscer dans les affaires publiques d’un pays, surtout pour programmer l’austérité à long terme. Nous croyons beaucoup à l’article 35 de la Constitution de 1793 de la Convention Nationale, écrite par Robespierre  « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

 

Par ailleurs, Père Noël, tu auras remarqué, cette année 2011, l’explosion des chiffres de la misère en Europe et en France : le chômage important chez les jeunes de notre pays (25% des 18-25 ans), 8 millions de pauvres, des jeunes travailleurs de plus en plus précaires qui survivent de petits boulots en petits boulots, alternant chômage et précarité, des jeunes étudiants obligés de travailler pour financer leurs études et vivant parfois grâce aux installations des antennes locales d’associations caritatives, des lycéens et collégiens vivant avec leurs familles dans des conditions de plus en plus limitées et fragilisées par la prétendue crise que subit le monde. Nous, jeunes communistes du Pas-de-Calais, avons essayé d’apporter une petite contribution à l’amélioration des conditions de vie, en prenant position pour la gratuité des manuels scolaires dans les lycées, pour commencer.

De façon plus générale, nous sommes en lutte pour une prise en considération des problèmes de la jeunesse, qui paye sans arrêt la crise des dirigeants sans faire contribuer ceux qui ne savent que faire de leur argent.

Pour revenir à une politique plus locale, sais-tu ensuite, Père Noël, que le Gouvernement envisage de supprimer encore 1000 postes d’enseignants et personnels administratifs dans l’académie de Lille ? Trouves-tu ça juste ? C’est une situation intolérable, et chaque enfant, chaque jeune, n’aura plus la même chance que son voisin de suivre un enseignement de qualité.

 

Nous te proposons quelque chose, Père Noël : puisque ce Gouvernement et ses alliés qui nous dirigent depuis 2007 n’ont pas du tout les yeux en face des trous, puisqu’ils sont déconnectés de la réalité, passe donc par la cheminée des très riches, et prends leur donc quelques millions afin de les redistribuer aux pauvres, comme un Robin des Bois des temps modernes. Ne t’attaque pas aux artisans, aux commerçants, qui vivent de leur travail, mais tente donc de récupérer des richesses gagnées sur le dos des jeunes, des travailleurs, par ceux qui détiennent les richesses : les banques, les plus grandes fortunes, les trafiquants d’arme, les mercenaires, tous ces gens corrompus pour la sauvegarde d’un système qui assassine la planète, les peuples, affame un continent entier et tue des millions de personnes, dont des enfants.

 

Cette situation ne peut plus durer, Père Noël, offre nous de nous débarrasser des idées haineuses véhiculées par des politiciens sans scrupule qui manipulent l’esprit populaire selon sa misère. Débarrasse nous de cette politique spectacle inégalitaire, mensongère, et offre nous comme cadeau une politique juste, qui permette à chaque citoyen et chaque jeune de s’émanciper et de participer aux décisions. Offre nous enfin des perspectives d’avenir dignes de ce nom, une vie dans le RESPECT et la DIGNITE, quelle que soit notre place dans la société, que l’on soit lycéen, jeune travailleur, étudiant, à la recherche d’un emploi, en formation. Cette situation a trop duré.

 

Nous avons pleinement conscience que tu ne pourras pas satisfaire tous nos vœux, qui exigent une attention particulière tout de même, et nous devrons compter beaucoup sur nos propres forces, les forces des jeunes mobilisés. Nous ne pouvons continuer cette vie-là, sachant que nous sommes la première génération à vivre moins bien que celle de nos parents depuis des décennies …

 

Merci à toi, et sache que nous avons toujours été bien sages, par rapport à d’autres jeunes qui, eux, préfèrent soutenir ou accompagner des mesures austères, inégalitaires et mortifères pour l’avenir du département, de la région, du pays, de l’Europe dont les peuples payent la crise des dirigeants, et de ce petit village qu’est la terre.

 

Les Jeunes Communistes du Pas-de-Calais

Décembre 2011

Commenter cet article

Djamal Benmerad 20/12/2011 05:51


Très originale l'idée de cette lettre, camarade !