Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

C’est officiel depuis le mardi 3 juillet. Airbus implante une nouvelle usine à Mobile en Alabama aux Etats-Unis. Elle produira des A 320. Mille emplois seront créés à cette occasion, à la grande satisfaction des autorités locales.


Airbus a investi 600 millions de dollars dans cette implantation.


Ajoutons qu’Airbus est d’ores et déjà un gros client de l’industrie aéronautique américaine. Il lui achète pour plus de 20 milliards de dollars par an de composantes diverses. A tel point qu’un sous traitant, Spirit, vient d’ouvrir une nouvelle usine en Caroline du Nord pour lui fournir des éléments de fuselage de l’A350, son futur long courrier.


Conquérir des marchés qui rapportent gros, tailler des croupières à Boeing.

C’est la loi du capitalisme. Le marché américain de l’aviation civile doit être largement renouvelé dans les années qui viennent. En étant sur place, être sur les rangs pour tirer d’énormes profits sur un marché qui concerne aussi les commandes militaires de l’armée US.


Airbus un champion pour le profit capitaliste.

Nos gouvernants quels qu’ils soient aiment à présenter Airbus comme le modèle de l’industrie que la France et l’Europe doivent suivre.


En modèle de profits sans aucun doute. EADS, la maison mère d’Airbus, a engrangé 1.033 millions d’euros de profit en 2011 (+ 87% sur 2010). Elle a plus de 11milliards d’euros de trésorerie disponible.


En matière d’emplois le tableau n’est pas le même. Comme tous les groupes capitalistes, Airbus délocalise ses productions vers les pays à bas coût, comme la Chine, le Maroc, la Tunisie… entraînant derrière lui ses sous traitants. Voilà maintenant qu’il investit une somme énorme aux USA dans une opération hasardeuse car Boeing et d’autres groupes capitalistes n’ont pas l’intention de céder du terrain, au contraire. Cette situation est un exemple typique de la concurrence ou plutôt de la lutte sans merci que se livrent à l’échelle mondiale les groupes capitalistes.


Airbus crée 1.000 emplois en Alabama alors qu’on France 60.000 emplois sont officiellement menacés. 84 entreprises sont concernées ! L’avionneur vise une cadence de 40 à 50 appareils construits par an aux Etats-Unis. Ces appareils pourraient être construits en France sans aucune difficulté technique ou autre. Aucun argument ne peut prouver le contraire. La seule chose qui compte pour le capitalisme, c’est d’investir dans les seuls pays qui peuvent rapporter les profits maximum. L’intérêt national, ils n’en ont rien à faire.

Le gouvernement Hollande comme son prédécesseur n’ignore rien de cette décision d’implantation aux USA. Il laisse faire, ce qui en dit long sur sa volonté de réindustrialisation. En bon gestionnaire du capitalisme, le profit avant tout.


La lutte pour l’emploi, c’est la lutte contre le capitalisme. Elle est urgente.


Source : "site communistes"

Commenter cet article

Henri 14/07/2012 13:55


bonjour à tous, 


il faut signaler qurtout que l'Alabama n'est pas un modèle en matière de droit syndical puisque celui ci est prohibé de manière collective ; est ce qu'il y a un lien entre le manque de droits
syndicaux et l'ouverture de l'usine en Alabama?


il faut que les syndicats européens alertent l'opinion sur ce point


amitiés


Henri