Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

drap-portugal

Mardi 25 juin [2013] : Les quatre confédérations représentatives du patronat portugais (Industrie, Commerce, Agriculture, Tourisme) ont appelé le gouvernement, à revenir sur la politique de rigueur budgétaire et imposée depuis 2011 et pour trois ans par la « troïka » (Union Européenne, Fonds Monétaire International, et Banque Centrale Européenne) en échange d’un prêt de 78 milliards d’euros.

 

Constatant l’échec de cette politique (recul économique officiellement prévu de 2,3 % , aggravation du chômage, qui atteint déjà 17,7 % et plus de 40 % pour les jeunes), elles jugent que « la défendre, ou pire encore la poursuivre » relèverait de « l’irresponsabilité » et appellent à « sauver le pays de la récession ».

 

Dénonçant une hausse de la fiscalité « insensée » et l’absence de financement des petites et moyennes entreprises, elles demandent une révision de la fiscalité sur les bénéfices d’entreprise.

 

Le patronat s’exprimait ainsi, sur fonds de nouvelle crise boursière et bancaire, le jour même de l’arrivée à Lisbonne de la huitième mission de surveillance trimestrielle de la « troïka ».

 

Il le fait aussi à la veille de la grève générale convoquée, Jeudi 27, par la Confédération générale des travailleurs portugais (CGTP) et l’Union générale des travailleurs (UGT), face au nouveau plan de rigueur adopté le 7 juin au parlement. Ce plan prévoit notamment le recul de l’âge légal de la retraite de 65 à 66 ans, supprime près de 25% des postes dans la fonction publique tout augmentant les horaires de 35 à 40 heures etc.

Source POI

 

CGTP-UGT

Commenter cet article