Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

portugal-PS

Selon la Constitution portugaise, le président Aníbal Cavaco Silva doit dissoudre l’Assemblée de la République et convoquer des élections 55 jours avant leur réalisation : pour des élections ayant lieu le 15, le 22 ou le 29 Septembre 2013, le président dispose donc d’une « fenêtre de tir » entre le 24 Juillet et le 6 Août. C’est pourquoi il demande aux partis signataires du mémorandum de la Troïka, à la droite gouvernementale CDS-PP et PSD, et au Parti socialiste (PS) de conclure dès la semaine prochaine l’accord de « salut national ».

 

 

La « solution » d’un gouvernement d’initiative présidentielle qui avait été évoquée est désormais exclue car non constitutionnelle – le président ne peut en effet démettre le premier ministre, Pedro Passos Coelho qui, comme dans tout régime parlementaire, est responsable uniquement devant l’Assemblée de la République, où il a une majorité.

 

 

Le Parti communiste portugais (PCP), le Parti écologiste les Verts (PEV), le Bloc de Gauche (Bloco de Esquerda, BE) défendent une renégociation du mémorandum d’entente avec la troïka : le PS est donc pris, dans ce que Manuel Alegre, dirigeant historique socialiste, appelle « un guet-apens » du président, pour « attacher le PS à la coalition gouvernementale » et pour qu’ « il arrive discrédité aux élections. »

 

 

De plus, la motion de censure, déposée par le PEV, qui sera discutée jeudi 18 juillet 2013 à l’Assemblée de la République, embarrasse le PS qui montrera par son vote s’il « appartient à la famille de la troïka », selon les termes de João Semedo du BE. Le PS rencontre le PSD et le CDS-PP en fin d’après-midi de ce dimanche 14 juillet 2013.

 

Source POI

Commenter cet article