Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

L’agence Standard and Poor’s a annoncé vendredi son intention d’abaisser la note de la dette souveraine de « stable » à « négative ».

 

 

Après la grève générale du 27 juin contre l’adoption de nouvelles mesures de rigueur, notamment contre les fonctionnaires, la principale organisation syndicale du pays, la CGTP et diverses organisations ont appelé à manifester hier après-midi [6 juillet 2013] devant le palais présidentiel pour réclamer la démission du gouvernement et des élections anticipées – ce que réclame aussi le Parti socialiste.

 

 

La coalition de droite au pouvoir au Portugal est ébranlée depuis le début de la semaine par la démission du ministre des Finances, artisan de la mise en œuvre de la politique de rigueur et celle du ministre des Affaires étrangères, Portas qui est aussi le chef du parti des chrétiens-sociaux, membre de la coalition au pouvoir, le CDS-PP. Le président entamera lundi des consultations avec tous les partis représentés au Parlement.

 

 

Cette tourmente politique inquiète les marchés et les partenaires européens qui appréhendent l’échec de la politique de rigueur, mise en oeuvre en échange des 78 milliards d’euros accordés par l’Union Européenne et le FMI. Au lendemain de ces démissions, la Bourse de Lisbonne a dévissé de près de 6%, suivie dans une moindre mesure par celles des pays européens et la dette souveraine du Portugal se négocie au dessus de 7%. Toute la semaine, des responsables européens, dont Barroso, ont incité le gouvernement portugais à poursuivre ses "efforts de rigueur".

 

Source POI

Commenter cet article