Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

cgt-cheminots

l’issue de la réunion de la Commission exécutive Thierry Lepaon a décidé de remettre son mandat à la disposition du CCN qui se réunira le 13 janvier prochain [2015].

 

Nous l’avons dit précédemment, au-delà de la crise qui secoue la direction de la CGT, la question posée est : quel rôle va jouer la CGT face à l’offensive du capital et du gouvernement contre les travailleurs et le peuple.

 

Va-t-elle continuer comme actuellement dans un syndicalisme « rassemblé », de « collaboration », de « dialogue social »  avec le capital, de « réformisme » aligné sur le syndicalisme européen de la CES ? Notre Parti l’a exprimé depuis longtemps, les centrales syndicales dont la CGT ont fait le choix politique de quitter le terrain de la lutte des classes et de gérer le capital.

 

Elle doit répondre à l’attente des salariés, des syndiqués, qui ont besoin d’un syndicat qui exprime leur exigence, qui prenne des décisions pour développer l’action au niveau exigé par l’urgence de la situation.

 

De très nombreuses organisations de la CGT réclament la tenue du congrès confédéral dès 2015 pour fixer les orientations.

 

Chacun doit prendre ses responsabilités, des secrétaires des fédérations à ceux des unions départementales et chacun aura des comptes à rendre devant les syndiqués.

 

Il est primordial d’élargir le débat de fond sur le syndicalisme dont nous avons besoin dans notre pays.

 

Les syndicats de base, les syndiqués doivent se réapproprier l’organisation syndicaledont ils ont besoin pour qu’elle revienne sur les rails des principes fondamentaux sur lesquels elle s’est construite : un syndicalisme de lutte de classe anticapitaliste.

 

Il n’y a pas de temps à perdre.

 

source : site "communistes"

 

Commenter cet article