Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Lu sur le blog « Réveil communiste »

 

PCF-fm

Les initiateurs du texte « Faire vivre et renforcer le PCF » appellent les communistes à se rassembler autour d’un texte porteur d’une majorité dans le PCF pour rompre avec les stratégies d’effacement suivies depuis plus d’une décennie, ouvrir une alternative face au capitalisme ravageur et guerrier qui écrase l’humanité.

 

Chers camarades,

 

Alors que le Conseil National a lancé le processus du 36 ème congrès, nous souhaitons par ce courrier nous adresser à tous ceux qui avaient soutenu le texte « Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps ».

 

Ce texte proposait un projet pour un PCF populaire et de combat permettant à la classe ouvrière d’aujourd’hui de combattre et battre le capitalisme, ouvrant une issue avec un projet, le socialisme, appuyé sur la pensée marxiste et l’idéal du communisme.

 

Il avait recueilli 25% des votes des communistes.

 

Les analyses et engagements de ce texte restent largement d’actualité et l’escalade destructrice et guerrière du capitalisme appellent plus que jamais à les faire vivre.

 

Les renoncements du 35ème, dit Congrès d’étape, notre effacement dans le Front de Gauche et le PGE ne laissent guère d’illusion quant aux thèses portées par la direction dans ce congrès.

 

Le rapport de Patrice Bessac au dernier CN est d’ailleurs illustratif de la volonté de tourner la page de 1920 en effaçant la différence entre réformisme et révolution et en plaçant le PCF sous une double servitude, au Front de Gauche et au PGE, consommant ainsi la rupture avec l’histoire communiste.

 

C’est dans ce contexte d’ailleurs que Patrice Bessac insulte les communistes du 20éme siècle en les traitant de mouton et qu’il se refuse à toute analyse critique de la stratégie suivie depuis 2008, notamment dans ses conséquences électorales.

 

Dans ces conditions, il y a peu de chances que la « base commune » permette un réel débat, notamment en posant de manière claire et ouverte les questions essentielles pour l’avenir du PCF et en laissant les communistes y répondre sans a priori.

 

C’est pourquoi, nous lançons un appel à l’écriture collective d’un texte ambitieux, qui soit tout à la fois un outil d’analyse de la réalité, un projet d’avenir et qui affirme une nouvelle ligne pour le PCF à la hauteur de la guerre de classe nationale et internationale. Ce texte, dans la continuité de « Faire vivre et renforcer le PCF » doit pousser au débat de fond dont les communistes ont besoin.

 

Nous appelons à l’unité des communistes car il est temps que tous ceux qui partagent ces objectifs se rassemblent afin de construire une majorité dans le PCF pour rompre avec les stratégies d’effacement suivies depuis plus d’une décennie, ouvrir une alternative face au capitalisme ravageur et guerrier qui écrase l’humanité.

 

Nous invitons donc tous les camarades intéressés à se retrouver :

Vendredi 12 octobre 2012 à 18 h 00 - Salle 23 -  Siège du PCF, place Colonel Fabien à Paris

 

Nous ouvrons sans tarder sur le site lepcf.fr un espace de débat qui publiera toutes les contributions et ébauches de texte parues et à venir.

 

Fraternellement

 

Caroline ANDREANI (membre du CN, Seine Saint Denis), Paul BARBAZANGE (membre du CN, Hérault), Floriane BENOIT( Membre du CN, Isère), Pascal BRULA (Rhône), Robert BRUN (Drôme), Marie-Christine BURRICAND (Membre du CN, Rhône), Jean-Jacques KARMAN (membre du CN, Seine Saint Denis), Jean-Pierre MEYER (Membre du CN, VAR), Pasquale NOIZET (membre du CN, Paris), Alain de POILLY (membre du CN, Val de Marne), Laurent SANTOIRE (Seine Saint Denis), Serge TRUSCELLO (secrétaire de la section de Vénissieux, Rhône)

Commenter cet article