Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Quelques réflexions du blog « ça n’empêche pas Nicolas »,

par Jean Lévy

 

 

22 heures...

C'est d'abord un échec total de Nicolas Sarkozy. Pour lui, c'est un vote sanction.

Pour la première fois, le « sortant » est « second » d'un premier tour d'une présidentielle.

Avec 25%, il obtient 6% de moins qu'en 2007 et n'obtient que le quart des votants, sans aucune réserve de voix pour le second tour.

En effet, il lui faudrait doubler le nombre de ses suffrages pour gagner...

Cette élection  confirme le rejet physique de la personne qui occupe l'Elysée depuis cinq ans.

Les électeurs ont choisi François Hollande, lui accordant plus de 28%. Ils considèrent celui-ci comme «la meilleure carte » pour éliminer Sarkozy. Une bonne part des  voix du candidat du PS, ne signifie pas l'adhésion à son programme.

Le score d'un niveau jamais atteint par le Front national, 20% (*), est justifié par le discours de Marine Le Pen, apparaissant comme le plus « radical » dans l'opposition à Nicolas Sarkozy, en particulier sur l'Europe, dénoncée comme responsable du malheur des Français, sans pour autant s'engager clairement sur la question. La candidate du FN a ajouté un accent social, certes démagogique, se parant du rôle de défenseur des « pauvres contre les nantis ».

Elle a paru plus déterminée que Jean-Luc Mélenchon (12%) en tant que « candidat antisystème »

Mais c'est l'essentiel, Jean-Luc Mélenchon n'a pas voulu assumer le rôle  de défenseur de la souveraineté nationale face à l'UMP et au PS, unis dans le soutien  à la construction européenne et au « marché», qui imposent l'austérité et la misère.

Ainsi, Marine Le Pen a su rafler la majorité du vote protestataire.

C'est la raison  du score minoré obtenu par le Front de gauche.

 

(*) Le FN obtient plus de 30% dans nombre de localités ouvrières, du Pas-de-Calais, en particulier.

 

Donnez votre avis, faites vos commentaires ci-dessous

Commenter cet article

Serge des bois 23/04/2012 10:45


Bonjour Diablo,


Je suis en désaccord total avec l'analyse de J. Lévy. Il tente de justifier son rejet du FdG en faisant dire aux résultats ce qui lui permet de valider ce refus.


Car enfin, si comme il le dit, le Pen avait siphonné les voix de gauche, où sont passées les voix qui manquent au monarque ?


C'est un transfert droite-extrême droite que démontrent ces résultats.


Prenons 2 exemples,


1 - Résultats du fief du monarque, les Hauts de Seine : il se maintient à 35 %, le Pen n'arrive qu'en 5 ème position avec 8,5 %, Mélenchon est devant elle avec plus de 10 % !


2 - Résultats du bureau 11 des 4000 à la Courneuve :  l'abstention y atteignait 67 %, elle est descendue aux environs de 20 % !    Hollande obtient 47 %, Mélenchon 20,5 %, le
monarque 13,5 et le FN 11,5.  Où est le vote populaire pour le FN ?


Quant au rôle de l'UE dans cette élection, si on suit l'idée de J. Lévy,  81 % des gens se seraient prononcés pour, puisque ceux qui ont clairement fait campagne pour en sortir (le Pen et
Dupont-Aignan) ne représentent que 19 % !!!


Si on veut bien voir les résultats tels qu'ils sont, on peut juste affirmer une chose, c'est le rejet du monarque à droite, et le vote utile à gauche. Que, dans ces conditions,
le FdG fasse 11 % relève de l'exploit et offre de bonnes perspectives pour les législatives.


Il faut arrêter de chicaner sur les détails d'un programme qui ne sera pas appliqué, et voir que le vote FdG est le seul rempart à une aggravation de la politique menée depuis 5 ans, puisqu'elle
n'est pas fondamentalement remise en cause par le PS.


Il faut pour cela assurer un maximum d'élus FdG à l'assemblée nationale pour éviter que le PS n'ait la majorité absolue.


La lutte continue en ne se trompant pas une nouvelle fois d'adversaire. 


Amitiés fraternelles

DIABLO 23/04/2012 10:59



Merci Serge des bois pour ce commentaire et que le débat continue !


Amitiés de Diablo



CCL 23/04/2012 10:22



DIABLO 23/04/2012 10:55



Commentaire posté par CCL et publié après modération :


Salut Camarade Diablo !


A mon humble avis, il y aura 2 leçons à retenir de ce premier tour:


-Mélenchon a ré-allumé la flamme révolutionnaire qui couvait chez les masses en France. Drapeaux rouges qui claquent au vent, des milliers de poings levés, les murs qui résonnent de
l'Internationale, voilà des symboles puissants qui ont (re)fait bouillir le sang de la France rebelle historique du "NE PAS SUBIR", celle qui répond toujours du nom de Robespierre. 11%, ça n'est
pas si mal que ça après tout. Surtout dans un système ou les armes de désinformation massives (médias) appartiennent à 5 Saigneurs. N'oublions pas qu’en 1910, au moment de la vague descendante
russe, les Bolcheviks du Grand Lénine auraient à peine frise les 1%...


 -Le fascisme monte en France, et c'est tout à fait normal et prévisible. En période de crise extrême le Capital se doit de conquérir la conscience des prolétaires en faisant de
la phraséologie "anticapitaliste". C'était ce qu'avait fait la bourgeoisie allemande de 1925 à 1933. Pas pour rien qu'Hitler avait adopté le rouge pour son drapeau et avait nommé son mouvement
"Parti National Socialiste des Ouvriers Allemands". Les grands bourgeois s'en fendaient la gueule jusqu'à la banque!


Je pense que notre « M…Nationale » ne donnera aucune consigne de vote au 2 eme tour, car appeler à voter « Napoléon » saperait son influence au sein du prolétariat. Elle sait
très bien qu'elle sera gagnante dans tous les cas. Si « Napoléon » était réélu, elle jouera la carte "anti-capitalo" pour entourlouper encore plus d'ouvriers. Si
« Hollandreou » passe, elle sait parfaitement qu'il s'aplatira devant le Cartel des Bourgeois Européens (UE) et elle jouera la carte "anti-goche-caviar" pour racoler les prolos
dégoutés.


La « M… » désire "exploser" l'UMP et elle risque certainement de le faire.


L'heure sera venue pour nous de prendre la tête d'un nouveau Front Populaire antifasciste historique et d'infliger à la bête immonde un STALINGRAD du 21eme siècle!


Ce Nouveau Front Populaire sera anticapitaliste (authentiquement, pas comme nos nationaux "socialistes" lepeniens), anti UE et anti OTAN. Il dévoilera la fraude monumentale du FN à l'encontre des
classes exploitées.


Camarade Diablo, je pense qu'appeler au vote « Hollandreou » au 2eme tour est une erreur, contrairement à la juste position du vote Mélenchon au 1er tour.


Hollande sera le président d'un conseil d'administration des affaires du Capital et rien de plus, kif-kif bourricot avec « Napoléon ».


On passera de Bush a Obama, point barre, de la guerre en Irak a la guerre en Afghanistan (c'était précisément le programme Obama en 2008), de Bonnet Blanc a Blanc Bonnet (comme disait
l'inoubliable Camarade Duclos).


Battre « Napoléon » pour y mettre le bourge énarque « Hollandreou », c'est ne rien battre du tout, démoraliser la France révolutionnaire que l'on venait juste de ranimer
et amener de l'eau au moulin de la « M… » dégoulinante au final.


Passer de Coke à Pepsi c'est le "changement" bidon que désire le Capital, qui continuera par ailleurs à aiguiser son poignard fasciste, juste "au cas où"...


 


Salutations Communistes!


CCL


 



caroleone 22/04/2012 23:03


Bonsoir Diablo,


 


Quand on le disait que les ouvriers votaient le pen...je l'ai toujours su !!


Je parle pour les 30 % de votes le pen dans le Nord.Et ce qui était dit par rapport à la division des communistes au sujet du FdG sera vérifié également aux législatives.


Dans le sud, ils le savent très bien !!


Pour les autres, j'y vois aussi un vote sanction.


Et je ne suis pas surprise même si cela me dégoûte de voir le pen à cette place, je pensais qu'elle serait au second tour !!


Dans mon bureau de vote elle est 2e après Hollande......on a du boulot ( petite ville au sud de Mantes la jolie et de son val fourré !)


 


Serrons-nous les coudes camarades, nous connaissons l'ennemi, ne nous trompons pas de cible. Les ego doivent rester chez eux et ne pas décourager ceux qui combattent sur le terrain le fascisme
grandissant. La peste est entre nos murs, elle n'a jamais été si proche de réussir....mince, réveillez-vous !! Ceux qui se sont abstenus ont forcément nourri cette engeance. Qu'ils regardent bien
leur face demain dans la glace....il se pourrait qu'ils y voit une drôle de figure !!


 


 


Amitiés


 


caroleone

DIABLO 22/04/2012 23:33



Bonsoir Caro,


Personnellement, je l'ai dit avant le 1er tour et je le redis ce soir: "Pour virer Sarkozy il faut voter pour celui qui est contre lui".


Il va sans dire qu'il me coûte de faire ce choix


Pourtant, j'utiliserai, sans hésitation le bulletin Hollande le 6 mai sans état d'âme. Pour autant, je suis prêt le cas échéant, à aller, le lendemain,
manifester avec mes camarades contre la politique qu'il mettra en oeuvre s'il est élu ce qui est probable.


Ainsi va la vie politique sous cette Vème République qui mutile l'expression populaire.


Vivement la proportionnelle intégrale et la fin de l'élection présidentielle au suffrage universel direct !


Alors je m'explique: il faut virer Sarkozy car que deviendrait la dynamique Mélenchon si le sortant était reconduit après un score du FdG à 11 % vécu comme
un semi-échec (même si je pense que c'est plus la traduction d'un transfert au dernier moment d'intentions de vote vers Hollande -vote utile mais aussi peur que Sarkozy soit en tête au 1er tour,
le potentiel FdG se situant à mon avis autour de 14-15 %).


Le score historiquement fort de Marine Le Pen, notamment dans les milieux populaires doit nous interpeller, surtout quand on sait que la candidate FN a
notamment fait sa campagne "contre l'Europe".


Voilà quelques idées un peu en vrac en cette fin de soirée.


Amitiés de Diablo