Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Comme des millions de français je n'ai aucune illusion quant à la possibilité d'imposer, par un simple vote, un changement radical de politique lors de la prochaine présidentielle. Je n'approuve aucun programme à 100 % loin de là.
Je n'apporterai donc mon soutien actif à aucun candidat.
Plus simplement j'utiliserai (sans doute) le bulletin Mélenchon qui me semble le plus approprié pour contribuer à recréer une dynamique dans les milieux populaires et les entreprises, là où aujourd'hui la résignation domine.
Certes c'est un pari mais je crois qu'il faut le tenter. J'ai déjà, lors de scrutins précédents prôné l'abstention là je crois que ce n'est pas opportun.
En effet, contribuer qu'on le veuille ou non à la réélection de Sarkozy (son dernier mandat donc il a rien à perdre) serait terriblement dangereux quand on sait le pouvoir dont dispose le Président de la République sous la Vème République et la déprime supplémentaire que génèrerai une réélection.
Pas d'illusion non plus si Hollande gagne, c'est clair. Mais son électorat est différent et s'il est poussé "sur sa gauche" on peut espérer éviter le pire.
Quant au meilleur nous ne l'obtiendrons que si les forces populaires retrouvent espoir et combativité (d'où ma démarche de vote expliquée ci-dessus).
Certes je ne prétends pas détenir la vérité mais comme beaucoup je suis à la recherche, comme communiste, d'une issue à l'impasse dans laquelle nous sommes.
 

 

Diablo

Commenter cet article

Emmanuel 21/03/2012 22:28


Message reçu de l'ami Emmanuel :


Je ne vois pas comment je pourrais voter pour des gens qui ont aboli très officiellement la démocratie (ni d'ailleurs pour ceux qui ont fait semblant d'être contre à l'époque, mais sont prêts à
gouverner avec eux, comme le PCF et son clown lambertiste).


Je ne vois pas non plus quelle dynamique positive peut sortir de la farce Mélenchon, qui convoque quelques milliers (ou 120 000 sur une place de 30 000 m2 selon les organisateurs, les flics et
les journalistes, significativement d'accord) sur le slogan VIe République pour leur promettre solennellement à la fin l'abolition du concordat en Alsace et le mariage des pédés.


Je suis de plus en plus convaincu que le premier mensonge, sur lequel reposent tous les autres, est "La France est une démocratie", et que la priorité doit être de faire sortir ce mensonge là des
têtes. Ce n'est pas en cherchant à chaque fois pour qui voter parmi les menteurs qu'on y contribuera.


Donc je m'abstiens. D'accord, ça ne va pas faire spectaculairement avancer les choses mais


1) A mon avis, plus qu'en votant Mélenchon au premier tour et Hollande au second


2) Il faut savoir où est la charge de la preuve. Quand on ne voit rien d'utile à faire, le mieux à mon avis est de ne rien faire.


Fraternellement,


Emmanuel

Joseph 21/03/2012 12:58


Moi, je serais plutôt tenté de voter Jacques Duclos !


Ce camarade courageux a su et  sait allier la défense des classes laborieuses et l’amour de la
patrie !

DIABLO 21/03/2012 21:01



Les plus anicens d'entre nous se souviennent en effet de la formidable campagne présidentielle de Jacques Duclos en 1969. Il est vrai que depuis les choses
ont bien changé , en France et dans le monde...