Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

 arntz09.gif

Que de bla bla, que de paroles pour ne rien dire ! C’est ce qui se passe avec la prise de participation dans le capital de l’aéroport de Toulouse Blagnac par deux groupes chinois et le canadien SNC Lavalin. Certains justifient cette opération, d’autres souhaitent que des capitalistes « français » la fassent.


Une manière d’exonérer l’Etat, propriétaire de 49,9% du capital de l’aéroport, de la vente du bien public au capitalisme. Celui-ci poursuit la politique engagée depuis 1986 par tous les gouvernements, de droite ou socialiste de la vente des entreprises nationales au privé, lui permettant de juteux profits.

 


Les aéroports de Lyon et de Bordeaux doivent eux aussi être vendus.


Le patronat a une exigence : l’Etat ne doit pas gérer des entreprises. C’est son rôle à lui. Par contre l’Etat doit créer un « environnement » favorable à l’entreprise, en clair lui accorder des exonérations sociales et fiscales, la casse du Code du Travail, un enseignement adapté à ses besoins immédiat et surtout la baisse des salaires. Hollande et son gouvernement avec la loi Macron sont tout à fait dans l’exécution de ces exigences.


Cela rappelle un autre faux débat. Celui de la vente d’Alstom. Certains en tenaient pour l’américain Général Electric d’autres pour l’allemand Siemens mais tous étaient d’accord pour vendre. Résultat : Alstom-transport annonce un sureffectif de 300 salariés sur 600 dans son usine de Belfort tandis que Bouygues touche 1,2 milliard d’euros dans la vente de ses actions et que les autres actionnaires en empocheront 4 milliards.


Par contre silence sur le fait que, en trois ans, la part du capital étranger dans les entreprises du CAC 40 soit passée de 41,9% à 46,7% à la fin de 2013 selon une étude de la Banque de France. Ces capitaux sont majoritaires dans la santé (57%), le pétrole, gaz et matériaux (50,3%). Cela ne concerne pas que le CAC 40. L’ensemble des sociétés cotées en Bourse, y compris les PME, est possédé à 42,7% par des étrangers. Un record. C’est la reconnaissance par le capital international du grand savoir-faire du capitalisme français dans l’exploitation de l’homme par l’homme, ainsi que de l’aide du pouvoir politique.


Cela masque la question fondamentale de la propriété des grands moyens de production et d’échange.


Propriété privée signifie recherche du profit maximum dans un minimum de temps au détriment de l’intérêt national, économique et social des peuples.


Seule la nationalisation sans indemnisation des grands moyens de production et d’échange peut satisfaire les besoins des peuples, débarrassés de l’exigence du profit. C’est pour une telle société que nous luttons.

 

source : site communistes

Commenter cet article