Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

cgt-psa-aulnay

Jeudi 25 octobre 2012

journée de tous les dangers.

1) A 16h 30 au Ministère à Bercy, doit se dérouler une réunion tripartite nationale sur l’ensemble du plan Varin des 8000 suppressions d’emploi.

Participeront à cette réunion : pour PSA : Varin et Weil. Pour le Gouvernement : Montebourg, Sapin, le préfet d’Ile de France et de Bretagne. Le Maire d’Aulnay et deux délégués par syndicat. Que va-t-il sortir d’une telle réunion ?

Pour l’instant, il n’y a pas d’ordre du jour. Cela veut dire que la direction va vouloir imposer seule ses projets. C’est à nous d’imposer nos revendications : garantie de l’équilibrage des productions sur les sites, la production de la C3 jusqu’à fin 2016 et garantie de tous les emplois.

2) 8h Avenue de la Grande Armée, une réunion extraordinaire du CCE.

La direction a annoncé oralement qu’elle comptait mettre à l’ordre du jour l’autorisation des mobilités internes et externes et l’obtenir par un vote majoritaire des élus au CCE !
En clair, c’est l’exécution immédiate du plan Varin sans aucune négociation à aucun niveau. La réunion à Bercy ne servirait à rien puisque le matin tout serait fait !

Sur l’usine, on sait ce que ça veut dire : la direction, par des pressions, des fausses promesses en profiterait pour essayer de vider l’usine pour la fermer le plus vite possible, le moins cher possible. C’est Melun !

Il faut s’y opposer. Aucune autorisation ne doit être donnée à la direction avant que tout soit discuté dans son ensemble et validé dans un accord écrit afin que chacun d’entre nous ait une solution qui lui convienne. Les différentes revendications des travailleurs ne s’opposent pas. Il faut que tout soit négocié d’un coup ! Ne nous laissons pas diviser.

Il nous reste 10 jours pour nous mobiliser et faire pression sur PSA

pour que ce point ne figure pas à l’ordre du jour !

Notre mobilisation les gênes

La mobilisation de mardi devant le Salon de l’Auto leur a démontré qu’une fois de plus nous étions capables de nous mobiliser à plusieurs centaines, malgré toutes les pressions faites. Nous étions 500 d’Aulnay et nous avons été rejoints par 2 000 autres travailleurs de l’automobile. C’est cette démonstration de force qui n’est pas passée auprès de PSA et du Gouvernement. Ils ont dû déployer plusieurs centaines de CRS avec des gaz lacrymogènes pour nous empêcher de faire notre manifestation traditionnelle au Salon !

C’est pour cela qu’ils nous volent sur les payes

Pour essayer de nous dissuader de discuter, de réfléchir, de nous organiser, la direction nous baisse les salaires en nous déclarant en « grève » quand nous discutons entre nous, ou lors des arrêts « managers ». C’est totalement illégal. La CGT a saisi l’Inspection du Travail.

Exigeons le remboursement injustifié des retraits sur paie depuis juillet !

Exigeons que les Assemblées Générales nous soient payées !

La CGT PSA Aulnay

le 15 octobre 2012

Commenter cet article

caroleone 21/10/2012 19:22


Si c'est comme pour les promesses aux fralib à mon avis les malheureux sont mal....


 


Bises


 


caro