Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

Plus fort que l’affaire des raviolis ou de la filière bovine…

« Canempechepasnicolas » est en mesure de vous dévoiler en matière de « publicité mensongère », l‘arnaque la plus colossale des (XXème et XXIème) siècles.

 

par Jean Lévy

 

L’affaire remonte à près de cent ans, à quatre-vingt-dix-neuf en vérité.

Mais avant d’en compter l’histoire, disons qu’il s’agit d’une entreprise sise rue de Solferino, à Paris et dont le logo, relativement récent, représente une rose...

A l’origine, en 1905, la maison avait été créée par un honnête artisan, originaire de Carmaux, qui aimait le travail bien fait. L’entreprise visait alors à assurer au plus grand nombre le bien être et l’épanouissement de chacun.

Mais son patron fut assassiné en juillet 1914. Depuis cette date, ses successeurs

n’ont cessé de tourner le dos au projet original, copiant de plus en plus les établissements concurrents jusqu’à la caricature. Mais, et c’est en cela que l’arnaque est complète, l’étiquette première est maintenue sur l’emballage.

Si bien qu’au fil des ans, des millions de gogos se sont laissés prendre à cette publicité mensongère, se fiant à celle-ci, sans opposer la moindre objection à l’encontre du véritable contenu de l’objet vendu.

Et l’entreprise a été très loin dans la contrefaçon. Ses produits avaient beau être contrindiqués à la santé morale des acheteurs, et contraire au bien-être promis, rien n’y faisait : la clientèle demeurait.

Certes, à plusieurs reprises, celle-ci s’est prise à douter et même à refuser d’acheter. Ce fut le cas quand les dirigeants de la maison troquèrent leur marchandise pour des pastilles de Vichy. Mais peu après, avec une direction changée et un nouveau logo, la publicité prétendit que le produit proposé était eau de jouvence.

L’étiquette demeurait intacte, comme au premier jour.

Pourtant, pour qui prenait la peine de lire la notice, les arguments de vente avaient changé, vantant un « marché libre et non faussé ».

Le juste contraire de ce que voulait le fondateur de la maison.

Cette arnaque gigantesque, « canempechepasnicolas » la dénonce aujourd’hui avec preuves à l’appui. Et muni de celles-ci, nous sommes allés rue de Solferino, à la maison-mère, interroger les dirigeants. Désir impossible : on nous répondit, embarrassés, que la supercherie n’était pas de leur responsabilité, mais celle d’individus introduits par effraction dans l’appareil, qui se prétendaient « de la maison » et parlaient indûment en son nom…Et de préciser que la marchandise incriminée était « hollandaise », étrangère donc au trafic dénoncé.

Nous en sommes là.

Mais « canempechepasnicolas » poursuivra l’enquête, la portera sur la place publique. Notre blog n’aura pas de « bœuf sur la langue », car « à cheval sur les principes ».

L’affaire ne fait que commencer…

J.L.

 

Source : CanempechepasNicolas 

Commenter cet article