Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

 

 

 

En 1995, la CGT quitte la Fédération syndicale mondiale. Elle l'avait créée aux lendemains de la Deuxième Guerre mondiale en octobre 1945, mais celle-ci ne respectait plus la démocratie et l'intelligence des peuples dans la défense des travailleurs. La FSM n'avait pas voulu se rénover malgré les appels pressants à le faire, depuis les années 1960, initiés par la CGT.


Sclérosée, en déclin après la chute du mur de Berlin, la FSM crut bon alors de copier la CISL, organisme syndical international fondé par l'impérialisme américain. En 1990, lors de son congrès tenu à Moscou, les syndicats soviétiques font voter un changement de statut fasant disparaître la référence à la lutte des classes.


Dans l'UE capitaliste existe depuis 1973 la Confédération européenne syndicale dirigée par une hors-sol française qui n'a jamais bossé ni ne s'est syndiquée à aucun syndicat français. La CGT en fait partie depuis 1999. Pour autant, la CES a-t-elle infléchi la gestion du capitalisme en Europ? L'a-t-elle humaniser d'un poil, pour reprendre ses convictions réformistes? Je vous laisse répondre.


Ce que je sais, c'est que la CGT a rejeté le traité européen en 2005 et appela à voté NON au référendum, alors que son bureau confédéral, son secrétaire général en tête, proposait le contraire.


La FSM a renis la lutte de classe dans ses statuts. Elle est devenu également une organisation de masse dont la voix se fait entendre de plus en plus. Elle ne cherche plus à humaniser le capitalisme mais à le combattre.


Je n'ai pas trouvé trace d'une déclaration de solidarité de la part de la CES ou de la CIS (ex-CISL)


Par contre, suite au carnage intenté en France par des religieux fascistes, la FSM a déclaré ceci:


Après l’attaque au magazine Charlie Hebdo à Paris – France, le Secrétariat de la FSM a publié la déclaration suivante:

 

« Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes et nous souhaitons un rétablissement rapide à tous les blessés.
Ce crime féroce et l’assassinat de tant de gens devraient nous aider tous à considérer certaines réalités actuelles :

 

1. Que les fanatismes religieux, les divisions ethniques, les phénomènes racistes et néo-fascistes créent la haine et empêchent l’unité des travailleurs.

 

2. Les travailleurs en France ainsi que les travailleurs à travers l’Europe doivent se poser la question qui a créé les soi-disant « djihadistes » ? Qui les a financés ? Qui les a formés ? Qui les a utilise en Syrie, en Irak, au Liban et ailleurs ?

 

3. Les impérialistes, l’Union Européenne, les États-Unis, l’OTAN, poursuivent leurs plans géostratégiques pour le contrôle des ressources énergétiques, pour la création de nouvelles frontières et la conquête de nouveaux marchés ; ils créent des divisions artificielles, sèment la haine entre les peuples, cultivent les fanatismes religieux.

 

Frères et sœurs, travailleurs et travailleuses français, travailleurs et travailleuses dans tous les coins du monde :

 

La meilleure façon d’exprimer notre condamnation du crime infâme commis contre « Charlie Hebdo », c’est de ne pas permettre qu’on nous divise sur la base de différences religieuses, d’appartenance ethnique, de couleur ou de langue, etc., et de faire en sorte que les coupables physiques et moraux de ce crime puissent se cacher derrière les divisions religieuses.

 

Nous, les travailleurs et travailleuses, sommes tous des frères et des sœurs. Nous appartenons à la même classe, la classe ouvrière. Unissons-nous, tous ensemble pour lutter contre l’impérialisme et contre la barbarie capitaliste !

 

Les travailleurs du monde entier, qu’ils soient musulmans, chrétiens, bouddhistes, coptes, ou d’une autre confession, qu’ils soient croyants ou pas, nous sommes des frères de classe.

 

LE SECRÉTARIAT – 09 janvier 2015

 

Barack Obama a écrit "Vive la France" sur le registre de condoléances à l'ambassade de France aux USA. Demain dimanche, ses alliés fidèles, principaux acteurs du capitalisme européen, seront dans le cortège que l'on veut d'union nationale.

 

Comme je n'écris pas pour passer le temps, je voulais vous délivrer cela et cette chanson:

 

Pauvre Rutebeuf

 

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
Avec le temps qu'arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n'aille à terre
Avec pauvreté qui m'atterre
Qui de partout me fait la guerre
Oh vent d'hiver
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière

Que sont mes amis devenus
Que j'avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L'amour est morte
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m'était à venir
M'est avenu

Pauvre sens et pauvre mémoire
M'a Dieu donné le Roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit sur moi quand bise vente
Le vent me vient
Le vent m'évente
L'amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta
Les emporta...

 

source : le blog de roger colombier


Commenter cet article