Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par DIABLO

La tribune libre de Jean Lévy

Libye.pngDes évènements sanglants se déroulent depuis quelques jours en Libye.

Les médias occidentaux se déchaînent contre le colonel Kadhafi, accusé de génocide envers son peuple.

Des villes telles Tobrouk et Benghazi, seraient tombées aux mains de "la population insurgée".

Les avions de combat auraient "mitraillé et bombardé la population civile dans des quartiers de Tripoli".

Le chef de l'Etat libyen promet "des rivières de sang"...

Telles sont les informations diffusées par la télé, la radio, les journaux français.

Il est difficile de se faire une idée exacte de la situation.

Fidel Castro dénonce un plan d'agression de l'Otan contre la Libye

Rappelons quelques faits.

Kadhafi chasse le roi Idriss et prend le pouvoir en 1969. Depuis, et selon les circonstances, il se fait le champion de "l'indépendance arabe" contre l'impérialiste, épousant d'abord la cause de Gamal Nasser en Egypte. En 1971, Kadhafi livre poings et pieds liés au président soudanais Nimeiry, Abdel Khaleq Mahjoub, le dirigeant communiste du Soudan, malencontreusement réfugié en Libye, et qui sera pendu.

Kadhafi, ensuite, soutient les activités terroristes de groupes arabes, avant de rechercher, dans la dernière période, le concours des Occidentaux, des Etats-Unis en premier. Il confiera à leurs compagnies l'exploitation des riches gisements de pétrole dans le sud du pays.

Aujourd'hui, la violence de attaques menées contre le chef d'Etat libyen par les médias de l'impérialisme, nous conduit à nous poser des questions sur les véritables intentions des Occidentaux. Ceux-ci étaient bien plus modérés, hier, à l'égard des dictatures égyptiennes et tunisiennes, dont les régimes d'oppression étaient soutenus sans réserve par eux.

Et que dire de "rivières de sang" répandues par l'Etat hébreu dans la bande de Gaza, en décembre janvier 2008-2009, sans soulever la même émotion dans le monde dit " libre". Nicolas Sarkozy n'appelait pas alors "à des sanctions économiques et financières" contre Israël, comme il le fait aujourd'hui à l'encontre de la Libye de Kadhafi, malgré l'agression militaire sanglante de l'Etat hébreu., Celle-ci  fit, selon "Médecins sans frontières",  plus de 1200 morts gazouïs, essentiellement des civils.

Au contraire, le président de la République se répand en louanges à l'égard d'Israël, alors que cet Etat tient pour chiffons de papier les résolutions que le Conseil de sécurité a prises à son encontre.

Tous ces aspects contradictoires de la crise actuelle en Libye nous conduisent à nous poser des questions :

A bien regarder une carte du pays, la répression sanglante que les médias nous décrivent, devrait conduire à un exode massif de populations en Tunisie, toute proche de la capitale libyenne. Hors, d’après les mêmes sources, tous ceux qui passent la frontière sont des Tunisiens…D’autre part, les satellites, capables de cibler la terre avec une grande précision, ne nous fournissent aucune photo des « quartiers bombardés » par l’aviation libyenne.

Quant aux « territoires libérés » de Cyrénaïque, les nouveaux  drapeaux exhibés seraient ceux de l’ancien roi Adriss, chassé du pouvoir par Kadhafi en 1969,.ce qui sème le doute sur l’ardeur « démocratique » des insurgés.

Il faut donc rester circonspect, face au déluge « d’informations » censées nous décrire la réalité libyenne. Depuis les « massacres de Timisoara », en Roumanie, nous avons été confrontés à de nombreuses mises en scènes médiatisées entièrement inventées par la CIA et les différents « services » occidentaux », cherchant à faire naître la peur et l’effroi du « communisme » ou du « terrorisme arabe ».

Aussi, soyons prudents et vigilants, face à la désinformation.

Tout en restant solidaires de tous les peuples qui se soulèvent contre l’impérialisme.

Jean Lévy

texte repris par EL DIABLO

 

Retrouvez ici le blog de mon ami Jean Lévy

Commenter cet article