Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

Raymonde-Dien-0.jpg

Raymonde Dien, aujourd’hui âgée de 85 ans, fait partie de ces militants communistes qui ont agi contre la guerre d’Indochine. Avec d’autres, elle s’est opposée à l’envoi d’un train chargé de matériel de guerre en partance pour le théâtre des opérations. Elle s’est même couchée sur la voie !

L’affaire se passait à Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours, au début des années 50. Une époque où la « justice » ne lésinait pas en matière de répression. Raymonde Dien fut arrêtée, jugée, condamnée à un an de prison et privée de ses droits civiques !

Raymonde Dien est moins connue qu’Henri Martin, toutefois une statue la représente, couchée sur la voie, au parc de la Victoire à Saint-Pétersbourg.

Raymonde-Dien.jpg

Elle publie un livre qui a pour titre « Raymonde Dien, une vie de militante ».

 

Raymonde Dien, militante des années cinquante, pour la paix au Vietnam puis contre la guerre d' Algérie, a ainsi  voulu rappeler, aux jeunes et moins jeunes d'aujourd'hui, ce que fut son combat pour la paix.

 

L'ouvrage, bien documenté, riche en photos, plus d'une soixantaine, la plupart en couleurs, devrait rencontrer un public conséquent.

Henri Martin, Raymonde Dien

N’veulent pas qu’on tue les Vietnamiens

Ils aiment tant la paix

Qu’aux juges ils sont suspects

 raymonde-dien-2.jpg

Commande à adresser avec un chèque de 20 euros (Prix du livre : 15 euros + 5 euros d'emballage et frais de port) à l'ordre de Raymonde Dien ou de Catherine Dien.

Envoyez votre commande à :

Catherine DIEN

3 cité Picasso

Appartement 345

93200 SAINT-DENIS.

 

Un article de « L’Humanité » du 11 mars 2010

 

Commenter cet article