Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

GerardFiloche

La France est entrée en récession. Le produit intérieur brut a reculé de à 0.2% au premier trimestre. Depuis deux ans, la croissance est au point mort, le pouvoir d'achat des ménages accuse une baisse record... Si la France en est là aujourd'hui, selon Gérard Filoche, membre du PS, c'est en grande partie de la responsabilités des grands patrons et de leur syndicat.

 

Ça suffit le grand patronat de donner des leçons, ça suffit Laurence Parisot. C’est votre bilan. Oui, à vous le patronat et à personne d’autre ! C’est vous qui licenciez ! C’est vous qui fermez les entreprises, de Pétroplus à Doux…  

 

 

C'est vous qui fabriquez les chômeurs, c’est vous qui désertifiez notre pays. C’est vous qui bloquez la consommation, la relance. C’est vous qui n’investissez pas. C'est vous qui bloquez les salaires. C'est vous qui augmentez les vôtres et vous goinfrez de stocks option, de retraites chapeaux, d’émoluments mirifiques à 600 fois le Smic, c’est vous qui bloquez l’argent, le stockez dans les îles Caïman et les caves à subprimes. C’est vous qui délocalisez, c’est vous qui violez même vos propres règles de concurrence, vos propres appels à la compétitivité.

 

 

Les patrons gâchent l'énergie des salariés

 

 

Si vous étiez vraiment pour "la compétitivité" vous commenceriez par baisser vos dividendes, car ce sont eux et non pas le prétendu "coût du travail" qui sont trop chers. C'est le coût du capital qui est trop élevé, et qui rend les produits fabriqués par nos salariés inaccessibles.

 

 

Nos salariés ont le taux de productivité le plus élevé au monde, ils produisent le plus à l'heure, mais c’est vous qui gâchez cette extraordinaire énergie, c’est vous qui préférez la finance à l’emploi. Ce sont les salariés les mieux formés, les mieux traités, les mieux payés qui produisent le plus, mais vous patrons vous exigez des salariés flexibles qui produisent moins !

 

 

C’est vous les grands patrons, vous les chefs du CAC 40, vous les dirigeants des 1000 entreprises de plus de 1000 salariés qui produisez 48% du PIB français et dirigez toute l’économie du pays, qui externalisez, étouffez, spoliez les sous traitants, c’est vous les responsables, c’est vous les incapables, c’est vous qui êtes cause de cette terrible crise.

 

 

Ne nous dites pas que ce sont les blocages du droit du travail, le coût du travail et autres balivernes. Cela fait dix ans que les salaires sont bloqués et manifestement si bas qu’on en est a un point de rupture insupportable.

 

Ça fait dix ans que la droite chiraquienne puis sarkozyste vous a tout servi : recodification du code du travail de 2004 à 2008, facilitation des fins de contrats (et vous avez fait un 1,2 million de ruptures conventionnelles sans motif !), lois Fillon, Larcher, Bertrand… Ça fait dix ans que vos impôts sur les sociétés baissent terriblement : même le malfaisant Sarkozy, à la fin a fait semblant de "découvrir" que vos impôts n’étaient que de 8%.

 

 

Ça fait dix ans que pourtant vous licenciez sans arrêt et vous avez fabriqué 5,2 millions de chômeurs réels. Le record historique de chômage c’est vous. Le record historique de pauvres à moins de 900 euros, c’est vous. Le record de précaires, 15 à 18 % des contrats de travail, c’est vous !

 

Et ne nous dites pas que c’est la faute au gouvernement de gauche : hélas, hélas, au lieu de vous combattre, il vous concède tout ! Il vous a lâché des cadeaux aux pigeons, la fin des fichiers des patrons tricheurs, un choc de simplification qui veut dire moins de contrôle, moins d’inspection du travail, moins de juge, moins de code du travail, moins de douane, moins de contrôle de la concurrence et de la consommation, moins de fisc.

 

 

L'énorme cadeau du gouvernement 

 

 

Non seulement le gouvernement de gauche n’a pas reconstruit le code du travail, mais il vous a fait un énorme cadeau avec l'Accord national interprofessionnel (ANI), une loi bien réac' à 100%, qui (re)passe le code à l’acide, au point qu’on aurait pu la craindre de la droite.

 

 

Elle vous accorde des mutations internes arbitraires sans que les salariés ne puissent plus invoquer leur contrat de travail. Elle vous a accordé des "pactes de compétitivité" plus audacieux que ce que Sarkozy entrevoyait à travers la loi Warsmann du 22 mars 2012. Depuis le 6 novembre 2012 et le 11 janvier 2013, le gouvernement est hélas à vos pieds.

 

 

La gauche vient aussi de vous accorder le refus de l’amnistie des syndicalistes et le rejet d’une loi contre les licenciements boursiers. Elle vous a accordé le rapport Gallois et 20 milliards d’euros de CICE sans aucune, aucune, aucune contre partie… Et vous osez, Parisot et Gattaz, réclamer 60 milliards de plus ? La gauche bloque le Smic, abaisse à son tour les petites retraites, vous conservez près de 40 milliards d’aides, d’exonérations de cotisations sociales. Patrons, Medef vous êtes les plus assistés, les moins risquophiles de ce pays. Tout va dans votre poche. Tout vous sanctifie ! Tout va vers vous ! 

 

 

Et voilà, vous faites, vous conduisez la troisième récession de la France !

 

 

Une industrie rapace

 

 

Cette année 2013, patrons, Medef, vous nous entraînez au pire, vous multipliez les "plans sociaux", vous augmentez le chômage de mois en mois et vous le savez, l'ANI transformé en loi, sous vos ordres, vous le facilitera. Pourtant vous n'avez jamais été aussi riches, vous n’avez jamais eu autant de marges,jamais encaissé autant de profits et de dividendes. Vous disposez de 590 milliards d’avoirs français planqués dans les paradis fiscaux dont 108 milliards en Suisse. Vous fraudez le fisc à hauteur de 60 à 80 milliards.

 

 

LCAC 40 a gagné 52.4 milliards d'euros en 2012 et donné 37 milliards de dividendes. Les quatre grandes banques françaises se sont goinfrées de 18 milliards de dividendes en 2011 : la gauche ne les a taxé QUE de 500 millions, mais le reste vous le planquez, le dilapidez, le jouez à la roulette. Vous le placez dans l’industrie financière votre amie, votre maître, votre drogue, au détriment de l’industrie tout court. Et c'est cette industrie financière avide, rapace, spéculatrice, qui ferme les boîtes, casse nos usines, nos ateliers, nos écoles, nos hôpitaux.

 

 

Vos marges financières sans précédent vous servent à tout, sauf à faire de l’emploi, sauf à faire des salaires décents, sauf à faire tourner notre économie et nos industries, sauf à la relance.

 

 

Grand patrons c’est vous le problème, Medef, vous êtes les fauteurs de récession, actionnaires et banquiers usuriers. C’est vous la cause de l’austérité, du chômage de masse, de la misère. François Hollande avait raison, notre ennemi c’est la finance, et la finance c’est vous, vous qui l’incarnez !

 

Par Gérard Filoche
Membre du bureau national du PS

 

Source:LE PLUS Le Nouvel Observateur 

Commenter cet article