Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

Communiqué

du Mouvement politique d’émancipation populaire

(M’PEP)

 

Le 28 février 2013.

Collectivité territoriale d’Alsace et Acte III de la décentralisation : la destruction de la République est en marche ! Tous les Français sont concernés.

En effet, le 7 avril prochain se tiendra en Alsace un référendum portant sur la création d’une « collectivité territoriale d’Alsace ». Cette création, si malheureusement elle a lieu, se traduira par la fusion des deux départements du Bas et du Haut-Rhin et de la région Alsace en une entité unique.

 

La mise en place de la collectivité territoriale d’Alsace est justifiée par le gouvernement notamment pour les raisons suivantes :

  • Intégrer cette collectivité à l’espace rhénan, préfigurant ainsi les euro-régions, faisant voler en éclat le cadre national et les garanties d’égalité entre citoyens qui lui sont attachées.
  • Réaliser des économies de fonctionnement, autrement dit couper dans les dépenses publiques pour faire face à un « cadre budgétaire de plus en plus contraint  ».
  • Supprimer les communes et les libertés qui leur sont attachées et les remplacer par des « territoires de vie ».
  • Adapter le droit du travail aux spécificités locales, cette disposition avancée dans le document préparatoire étant délibérément occultée dans le document officiel, afin de placer les travailleurs français au même niveau de (non)-droit que les frontaliers suisses et allemands.

Ce projet de fusion de collectivités s’inscrit donc dans une volonté de reconfigurer l’organisation territoriale de la France en fonction des impératifs de la globalisation et de la construction d’une Europe supranationale affranchie de toute souveraineté populaire.

 

Il s’agit d’une attaque de nature politique extrêmement violente contre les principes d’égalité, d’unité et d’indivisibilité de la République, ainsi que contre les droits sociaux. Il préfigure le démantèlement de l’État, du territoire national et de l’idée même de peuple français. Ce référendum qui, sous un habillage démocratique, sollicite des citoyens leur accord pour agir contre eux-mêmes, est une ignominie.

 

Le MPEP appelle en conséquence tous nos concitoyens d’Alsace à voter « non » lors du référendum du 7 avril 2013. Comme il faut plus de 25% des inscrits dans chaque département pour valider le vote, les blancs, nuls et abstentions seront également comptabilisés comme les « non ». Mais le « non » est plus clair politiquement.

 

Le M’PEP appelle à la constitution de « Brigades républicaines ». Composées de volontaires alsaciens et de toute la France, elles iront mener campagne dans toute l’Alsace pour obtenir la victoire du « non », comme lors du référendum de 2005.

  • VOTEZ « NON » ET APPELEZ A VOTER « NON » LE 7 AVRIL 2013 !
  • REJOIGNEZ LES BRIGADES RÉPUBLICAINES, APPELEZ A LES REJOINDRE !

Pour tout contact : M’PEP Alsace:
fed67@m-pep.org
07 53 01 92 66

 

Je m’engage dans les Brigades républicaines !

Après avoir rempli le bulletin ci-dessous, vous serez contacté-e pour intégrer les brigades qui agissent sur le terrain pour faire triompher le « non ».

Nom……………………………………………………… Prénom………………………….

Adresse………………………………………………………………………………………….

Code postal……………………….. Ville………………………………………………….

Adresse électronique……………………………………………………………………

Numéro tél portable………………………………………………………………………

Dates auxquelles vous pouvez participer aux Brigades entre le 1er mars et le 6 avril :

……………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………….

Avez-vous des préférences concernant les activités à mener ?

……………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………….

Existe-t-il des activités que vous ne souhaitez pas pratiquer ?

……………………………………………………………………………………………………….

……………………………………………………………………………………………………….

Bulletin à retourner au M’PEP :

secretariat@m-pep.org

M’PEP : 12, rue de la gare 29140 KERNEVEL

 

 

Source

Commenter cet article

Txakal 03/03/2013 21:44


Argumentaire particulièrement réactionnaire, uniquement bfondé sur un centralisme jacobin qui place l'Etat au-dessus des besoins des citoyens. On dirait un pamphlet du Bloc Identitaire ou du FN !
Indigne de personnes qui se prétendent éclairées...

Diablo 03/03/2013 22:02



TXAKAL, merci pour votre commentaire qui ne manquera, je pense, de nourrir le débat.


Salut et fraternité


Diablo 



Txakal 01/03/2013 11:47


Toute l'argumentation est nulle car elle part de la confusion -volontaire ou pas- de la notion de République avec la notion d'Etat. S'y ajoute la confusion -volontaire ou pas- entre Etat et
Nation. Erreur qui se perpétue de génération en génartion parmi les Jacobins centralistes qui prennent l'Etat français "la France éternelle!!"pour le nombril du monde.