Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

poutine1

Il faut voir à quel point le dirigeant russe est en train de préparer son pays à un effort de guerre. Il a très bien compris la stratégie des Etats-Unis, celle de l’UE totalement asservie. Les imbéciles ou les alliés de la CIA qui lui reprochent telle ou telle alliance ne voient pas ou ne veulent pas voir que la guerre est déjà déclarée. Que sont mis en place contre la Russie, une puissance nucléaire, les mêmes propagandes et mécanismes utilisés déjà contre des puissances secondaires, de l’Irak à la Libye. (note et traduction de Danielle Bleitrach)

----

Le Président russe Vladimir Poutine a exigé le contrôle jeudi sur les prix des aliments, des médicaments et articles de première nécessité pour éviter la spéculation, au milieu d’une situation économique difficile, caractérisée par l’inflation économique et la dépréciation du rouble.


Poutine a attiré l’attention sur le fait qu’en raison de la chute du rouble, l’inflation monte en flèche et il est nécessaire de protéger les citoyens ayant un faible revenu, les plus touchés par la faiblesse de la monnaie locale et par la hausse des prix du panier alimentaire de base.


Le Cabinet et les régions doivent contrôler la situation des prix des produits alimentaires, des médicaments et des produits de première  nécessité, a souligné le Président dans la lecture du message annuel devant l’Assemblée parlementaire .


Dans le même temps, il a appelé à saisir l’opportunité de la faiblesse du rouble dans les possibilités concurrentielles des entreprises nationales et la substitution des importations, pour fournir à la population et au marché des produits et des médicaments de qualité et à des prix abordables.


La Santé, l’éducation et le système d’assistance sociale doivent devenir une prestation publique réelle et servir tous les citoyens du pays, a déclaré le dirigeant russe lors d’un discours de plus d’une heure avec les représentants de tous les pouvoirs de l’État.


En termes de santé, Poutine a opté pour une généralisation du système de l’assurance maladie, malgré les imperfections et les restrictions d’accès et le contrôle de l’État pour la qualité des prestations et des services des établissements médicaux.


Il a dit que le gouvernement poursuivrait les programmes démographiques, avec une attention particulière envers les  mères et les familles avec plusieurs enfants, les mères potentielles.


Poutine a rappelé la crise démographique qui a frappé la Russie dans les années 1990, avec effet au début de 2000, faible taux de natalité, un taux de mortalité élevé et la réduction de l’espérance de vie.


L’ONU avait alors prévu une réduction à 136 millions de personnes vers 2012 et aujourd’hui il y a 144 millions d’habitants, 8 millions de plus que l’estimation de l’Organisation des Nations Unies, a expliqué le Président.


Il a ajouté que la population de la Russie devrait dépasser les 146 millions d’habitants avec la Crimée et Sébastopol, intégrée à la Fédération comme de nouveaux sujets administratifs en mars de cette année, pour la fin 2014.


Il a dit que l’amélioration des indicateurs a été le résultat de l’efficacité des programmes démographiques, qui  se poursuivra et s’étendra à la Crimée et Sébastopol, a déclaré l’homme d’État.

 

source : histoire et société

Commenter cet article