Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Un point de vue communiste 

PRCF-logoUne fois de plus Nicolas Sarkozy a tenté de tromper à coup de mensonges, d’approximations et de diversions. Une fois de plus il a tenté son numéro d’illusionniste et d’escamoteur. En vain. Ne relevons pas le ridicule de se faire passer pour le sauveur du monde et le protecteur des Français.

Constatons qu’il n’a pas pu s’empêcher de tenter ces opérations de division du monde du travail, entre ouvriers et fonctionnaires alors que ceux-ci sont les victimes du déploiement de sa politique qui n’est que l’expression des intérêts du grand capital.  Constatons qu’il a dû aussi avouer que son alignement sur les propositions allemandes est le résultat du choix de la grande bourgeoisie française, une habitude décidément.

Évidement la rustine tiendra ce que tiennent les rustines. Même la réduction de la dette grecque n’est qu’un moyen d’éviter très provisoirement l’explosion de l’Euro et de l’Union Européenne et en aucun cas une solution à la crise du capitalisme qui frappe les peuples.

L’Euromark et le grand capital allemand ont imposé leur volonté à Sarkozy dont la complicité était, par nature de classe, acquise.

Bref rien n’est réglé et la crise et ses conséquences sont devant nous. La spirale vicieuse vers plus d’Union Européenne sous-direction allemande est affirmée avec force par Sarkozy. Bien entendu cela signifie pour les travailleurs une remise en cause toujours plus sauvage de ce qui subsiste de leurs acquis, une austérité violente, une destruction des services publics, la mort annoncée, et déjà en marche, de la souveraineté populaire et de l’indépendance nationale : c’est une mise sous tutelle par le grand capital et ses institutions, Union Européenne, FMI, BCE, qui s’annonce, telle celle qui frappe déjà la Grèce.

Seule la résistance populaire peut faire reculer ces plans.

Seule la sortie de l’Euro et de l’Union Européenne peut nous permettre d’en sortir.

S eule la perspective du socialisme peut construire l’alternative à la misère et à la guerre programmées par cette crise systémique du capitalisme.

On se rend compte à quel point les mensonges sur l’ « Union Européenne sociale » sont irréalistes et démobilisateurs puisqu’ils nient la réalité de classe de l’Union Européenne.

Les raisons d’espérer sont là : les peuples et les travailleurs les premiers rejettent de plus en plus cette arme de destruction massive qu’est l’Union Européenne du capital. De plus en plus les citoyens des pays concernés constatent les mensonges sur “l’Euro protecteur”. Ils voient dans leur vie quotidienne les dégâts catastrophiques de cette monnaie au service exclusif du capital, de cette Europe prison des peuples.

Construire un large front du refus de l’Euro et de l’Union Européenne unissant les patriotes, les républicains et les révolutionnaires est bien une priorité comme le PRCF l’a toujours dit et contribué à le faire naître et consolider. Ce refus organisé est la condition nécessaire pour avancer vers le socialisme.

 

Bien entendu, plus fort sera le PRCF, plus vite renaitra dans notre pays un vrai Parti Communiste porteur de cette dynamique et cette perspective. La gravité de la crise, qui ne pourra que s’approfondir avec ses dangers pour le bien-être et la paix des peuples, impose que chacun prenne sa place dans le combat :« ceux qui vivent sont ceux qui luttent ! ».

Le 28 octobre 2011

Le Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

Commenter cet article

Vicodin addiction 31/10/2011 20:40



les peuples et les travailleurs les premiers rejettent de plus en plus cette arme de destruction massive qu’est l’Union
Européenne du capital. De plus en plus les citoyens des pays concernés constatent les mensonges sur “l’Euro protecteur!