Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

bouteflika-verdun.jpg

La participation algérienne au défilé militaire

du 14 juillet 2014 à Paris est une caution

aux ingérences de l'impérialisme français dans le monde

 

Déclaration du Parti algérien pour la démocratie et le socialisme (PADS)

reprise par http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

Le ministre algérien des Affaires étrangères vient d'annoncer que le gouvernement a accepté qu'une délégation représentera l'Algérie au défilé militaire du 14 juillet à Paris à l'invitation des autorités françaises dans le cadre de la commémoration du centième anniversaire du déclenchement de la Première guerre mondiale. Il a prétendu que cette participation exprimera l'hommage rendu aux combattants algériens pour leur contribution à la cause de la Liberté des peuples.

 

Les communistes algériens réprouvent totalement à cette décision et sa justification en des termes qui déforment l'histoire de façon inacceptable.

 

La Première Guerre mondiale n'était pas une guerre de libération, ni les autres guerres déclenchées par les puissances capitalistes. C'était une guerre impérialiste pour le repartage des colonies, des zones d'influence, des marchés, des réservoirs de main d'oeuvre, des sources de matières premières et d'énergie, entre les capitalistes français, anglais, allemands, russes, américains. Des dizaines de millions de travailleurs sont morts, jetés les uns contre les autres dans une boucherie effroyable, pour étendre les conquêtes territoriales et grossir les profits de leurs exploiteurs. Les Algériens, opprimés, méprisés et privés des droits les plus élémentaires par les colonialistes français ne sont pas partis se battre en France de leur propre gré. Ils avaient été enrôlés de force, et envoyés en premières lignes sur les fronts les plus meurtriers des champs de bataille, pour assouvir la soif de domination des impérialistes.

 

Le défilé militaire du 14 juillet n'a aucun lien avec la célébration de la révolution démocratique bourgeoise française de 1789. La bourgeoisie française exploite la commémoration de cet événement historique pour exhiber sa puissance guerrière, manifester sa capacité à envahir toute nation qui contrarie sa soif de profits. L'armée française est l'instrument militaire de sauvegarde de la domination de la bourgeoisie française dans le monde et en France même.

 

La décision d'envoyer des militaires ou des civils algériens parader aux côtés des militaires français est une caution ouverte aux ingérences de l'impérialisme français dans le monde. C'est un soutien objectif à la destruction de la Libye, à l'invasion du Mali, de la république centrafricaine, au coup de force en Côte d'Ivoire, aux intimidations contre la Syrie, au jeu dangereux en Ukraine et sur les frontières de la Russie, etc.

 

Cette décision exprime clairement la tendance du régime algérien, en tant qu'appareil de domination des classes exploiteuses et parasitaires, à renforcer de plus en plus ses liens avec l'impérialisme en vue de sauvegarder les intérêts de ces classes, à apporter sa contribution à la défense de l'ordre impérialiste mondial. Elle ne fera qu'encourager les impérialistes à accroître leurs pressions sur l'Algérie pour pousser le pouvoir à brader les richesses du pays, à démanteler ses barrières protectrices, à poursuivre l'oeuvre de démolition de la souveraineté nationale entamée par la signature de l'accord d'association avec l'Union européenne, à continuer à encercler l'Algérie pour la faire éclater.

 

Le Parti Algérien pour la Démocratie et le Socialisme, parti des communistes algériens, condamne la décision des autorités algériennes de participer à ce défilé. La position des communistes n'est pas une marque d'hostilité au peuple et aux travailleurs français. Des liens d'amitié véritable se sont noués entre les deux peuples durant la lutte contre le colonialisme. Après l'indépendance, des milliers de progressistes français avaient apporté leur concours à l'oeuvre d'édification nationale.

 

 

Ces liens continueront à se renforcer dans les luttes pour combattre les ingérences impérialistes, préparer la révolution socialiste, abattre la domination de la bourgeoisie, instaurer un monde de paix et d'entraide mutuellement bénéfique à tous les peuples de la planète.

Commenter cet article