Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Mise au point de la CGT cheminots

 

Depuis deux jours les français assistent à une mise en scène insupportable alliant coups tordus et désinformation.

 

 

Alors que la CFDT ne s’est impliquée dans aucune des actions et négociations menées sur tout le territoire pour améliorer le service public et les conditions de travail des cheminots dans le cadre du changement de service du 11 décembre prochain, voilà que sa branche autonome, la FGAAC, annonce un préavis de grève pour les 4 prochains weekends.

Cette démarche arrange les directions de RFF et de la SNCF qui font ainsi oublier les désagréments promis aux usagers. Elle sert le gouvernement qui pourra promouvoir l’ouverture à la concurrence à l’issue des assises du ferroviaire. Elle permet au leader de la « droite populaire », le Ministre des Transports Thierry MARIANI de pouvoir proposer une loi pour durcir les conditions du droit de grève dans les transports. C’est son ambition depuis la grève à Air France.

La ficelle est grosse, mais nombre de médias ont relayé cette information allant jusqu’à prétendre que la CFDT, dernière organisation syndicale représentative à la SNCF, serait la 1ère chez les conducteurs de train, alors qu’elle n’est que la 3ème.

Examinons le contexte, Mme NOTAT, ex 1ère dirigeante de la CFDT et directrice d’une agence de notation, est désignée comme médiatrice par RFF et la SNCF pour ce changement de service.

François CHEREQUE, qui insultait les cheminots en grève en avril 2010, est étonnamment silencieux. Les propos de la Direction de la SNCF et de T. Mariani sont très courtois et promettent des discussions pour sortir de ce conflit. Pourtant Guillaume PEPY prétendait ne plus vouloir négocier sous la pression. L’attitude de la direction de l’entreprise et du gouvernement avait été tout autrement lorsque des cheminots avaient « posé le sac » suite à l’agression, à coups de couteau, de l’un dès leurs! La Direction SNCF est moins prompte à débattre sur l’équipement des trains agent seul et sur les moyens nécessaires à un service public de qualité.

La Fédération CGT des Cheminots qui, depuis le mois de septembre se bat pour obtenir des moyens humains, pour que ce changement de service se passe le moins mal possible pour les usagers et les cheminots, condamne ces méthodes qui visent à stigmatiser les agents SNCF et à détruire l’image de l’entreprise publique.

La CFDT/FGAAC, cherche à obtenir des primes catégorielles pour les conducteurs alors que cette organisation a signé un accord salarial à 0,4% pour l’ensemble des cheminots !

La CFDT/FGAAC va au-delà du réformisme et de l’accompagnement du libéralisme, cette organisation s’inscrit désormais dans une compromission insupportable pour faciliter la casse de l’entreprise publique SNCF.

La CGT ne tombera pas dans ce piège grossier et gardera sa démarche revendicative pour l’emploi, de vrais salaires, les conditions de travail, la protection sociale et le service public.


Montreuil, le 04 décembre 2011 à 10 heures

Commenter cet article

vailleurs 06/12/2011 21:33


Chez les cheminots CGT, il y a une tradition de luttes qui n'est plus à démontrer mais aussi une culture syndicale. Les cheminots CGT  ne commettront jamais l'erreur de suivre des mots
d'ordre bidons, émanant de "syndicalistes" qui se comportent comme des JAUNES lorsqu'il s'agit réellement de lutter sur le terrain où ils opèrent comme briseurs de grève.


Je me suis coltiné ces charlots pendant 30 ans à la SNCF. Une triste anecdote : Dans les années 80, un chef de manoeuvre venait d'être tué pendant son service de nuit, au triage de Lumes
(Ardennes). Elu du CHSCT, j'avais décidé, sans en aviser la direction, d'aller de nuit faire une enquête. Un autre chef de manoeuvre avait déjà été tué, de nuit, au même endroit, trois ans
auparavant.


Lorsque le CHSCT s'est réuni dans la semaine de l'accident du camarade, comme l'exige le Code du Travail lors des accidents graves, n'entraînant pas forcément la mort mais de graves mutilations,
 dès l'ouverture de la séance, j'ai lu une déclaration au nom de la CGT et bien, le Secrétaire du CHSCT, militant de la CFdT a fait le forcing et refusé que ma déclaration soit annexée au
PV, PRIVANT AINSI LA VEUVE ET LES ENFANTS D'UNE PIECE TRES IMPORTANTE DEVANT LA JURIDICTION OU A ETE EVOQUEE CETTE DRAMATIQUE AFFAIRE.

les cafards 05/12/2011 10:56


faut dire que les médias se sont immédiatement engouffrés dans la brèche !