Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

qui-vote-quoi

2017 est encore loin, mais si l'élection se tenait dimanche, la gauche n'accéderait pas au second tour de la présidentielle selon un sondage 

La gauche - d'abord François Hollande - serait éjectée du duel présidentiel final si le premier tour de l'élection avait lieu dimanche et Marine Le Pen, "candidate attrape-tout", arriverait en tête dans presque toutes les hypothèses, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi 4 novembre 2014.


Dans cette enquête réalisée pour i>TELE et Sud Radio, l'institut a testé diverses hypothèses de candidatures à droite - Juppé, Sarkozy, Fillon, avec ou sans Bayrou - et à gauche : Hollande, Valls, Aubry, avec ou sans Duflot. La gauche n'est jamais qualifiée pour le tour décisif, rassemblant au mieux 15% d'intentions de vote, devancée de plus de dix points par les finalistes virtuels, FN et UMP.


Les estimations en cas de candidature d'Alain Juppé : 

 

Nathalie ARTHAUD => 1,5 %

Philippe POUTOU=> 1,5 %

Jean-Luc MÉLENCHON=> 9%

François HOLLANDE=> 13 %

Cécile DUFLOT=> 3 %

François BAYROU=> 10 %

Alain JUPPÉ=> 28 %

Nicolas DUPONT-AIGNAN=> 4 %

Marine LE PEN=> 30%


Hollande jamais à plus de 15%

Le chef de l'Etat, s'il était à nouveau candidat, réaliserait entre 13 % (face au maire de Bordeaux, avec un François Bayrou à 10%) et 15% (hypothèse Juppé sans Bayrou). Ses rivaux éventuels ne font pas mieux que lui: Le Premier ministre Manuel Valls est à 15% face à Nicolas Sarkozy, Martine Aubry glane 14% (face à Sarkozy) ou 13% (contre Juppé).


Qualifiée dans tous cas, la présidente du Front national apparaît, écrit Ifop, comme une "candidate attrape-tout". Elle vire en tête dans cinq des huit scénarios testés, faisant jeu égal avec l'UMP dans trois autres et devancée une seule fois et d'un seul point par ce parti de droite (dans l'hypothèse Aubry-Juppé).



Les estimations en cas de candidature de Nicolas Sarkozy : 

 

Nathalie ARTHAUD=> 1,5 %

Philippe POUTOU=> 1,5 %

Jean-Luc MÉLENCHON=> 9 %

François HOLLANDE=> 14 %

Cécile DUFLOT=> 3 %

François BAYROU=> 13 %

Nicolas SARKOZY=> 26 %

Nicolas DUPONT-AIGNAN=> 3 %

Marine LE PEN=> 29 %


Juppé meilleur que Sarkozy

Face à François Hollande, Alain Juppé ferait mieux que le vainqueur de 2007 et vaincu de 2012 : 28% contre 26% à Nicolas Sarkozy. Si le président du MoDem n'est pas en lice, l'ancien Premier ministre monte jusqu'à 32% (32% aussi pour Marine Le Pen). François Fillon est décroché à 18%.


Le centriste, qui serait candidat à l'Elysée pour la quatrième fois, arrive 4 ème dans tous les cas, ne remportant jamais moins de 10% d'intentions de vote, et jusqu'à 16 (hypothèse Fillon). Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche) va de 8,5 à un maximum de 10%. Cécile Duflot, pour EELV ne dépasse jamais 4% et est devancée par Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France).


Ce sondage a été réalisé par question en ligne, du 28 au 30 octobre 2014 auprès d'un échantillon de 1382 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 1.502 représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).


source: sud-ouest

Commenter cet article

4honneur&politique119 06/04/2017 15:03

Philippe Poutou a eu raison de dire clairement & courageusement ce que beaucoup de citoyens n'osent dire tout haut à 2 candidats qui s'affranchissent des lois, des règlements, des principes les plus élémentaires de la morale et déshonorent la république & la démocratie.Merci donc à M.Poutou qui redonne un peu de dignité à la politique.Nous avons eu un peu moins honte du comportement indigne de ces 2 candidats (Fillon & Le Pen) à la présidence de la République française.

hesteve-pamphile 07/11/2014 18:03


Bonjour,


Ce genre de sondage aussi éloigné des conditions de l'élection n'est pas très significatif. Ce qui est certain c'est que parler de "gauche" à propos de Hollande n'a pas de sens puisqu'il a adopté
la même ligne politique que Sarkozy ou Juppé!


A mes yeux, cela prouve l'ineptie de cette élection du Président de la République sous la Ve... Cela vire à la course de chevaux sans que jamais l'option politique soit le moins
du monde débattue. C'est une raison de fond pour constituer une nouvelle constitution favorisant - enfin ! - des débats de nature politique et économique.


Il nous faut dénattre de la #6eRépublique.


Cordialement à vous.