Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

stephane-hessel.jpgCe jour nous apprenons que Stéphane Hessel nous a quittés après une vie bien remplie au service de la résistance aux injustices. Bien-sûr nous n’avions pas toutes les convergences avec ses idées et ses idéaux, mais comme nous il était un soutien inconditionnel au peuple de Palestine et aux palestiniens.

Comme nous, il défendait la liberté et menait une lutte sans aucune complaisance contre la colonisation sioniste et l’apartheid israélien à l’encontre des populations arabes et palestiniennes. Il avait qualifié les attaques contre Gaza de « crimes contre l’Humanité ».
Ce jour est triste et sombre pour un grand nombre de militants pour la liberté des peuples et la justice, aussi, nous présentons nos condoléances les plus sincères à sa famille, à ses proches, et à ses amis et camarades.
Mais ce jour est aussi ensoleillé quand nous apprenons que des étudiants d’une des plus prestigieuses universités capitalistes et libérales du monde, sont capables de s’attaquer de front à la pire des injustices qu’est l’apartheid pratiquée devant le monde entier par l’Etat colonial d’Israël.
Il est des boycotts que des esprits partisans appellent à boycotter avec force, de peur qu’ils n’éclaboussent irrémédiablement le mythe démocratique d’un petit état hégémonique créé au sortir de la guerre par les états du monde pour se faire pardonner d’une terrible tragédie qu’ils ont laissé faire en niant la vérité sur leur rôle dans l’accession des nazis au pouvoir en Allemagne, il y a aujourd’hui 80 ans.
Mais la création d’Israël n’engendra pas la Paix après la guerre, la tolérance après la shoah, la fraternité après la discrimination raciale et religieuse… au contraire, Israël bafoue le peuple de Palestine, torpille la Paix, organise la colonisation et la ségrégation, et se met au pilori le droit international et les décisions de l’ONU.
Mais l’idéal de justice triomphera toujours sur le mal, même dans un des temples de l’érudition capitaliste, et malgré tous les conditionnements de masse et les violentes tentatives de dissuasion distillées par les media.
Ainsi après avoir été longuement mûri au cours d’un débat long de deux semaines, le boycott d’Israël s’invite dans le prestigieux campus d’Oxford, sous la forme d’un vote auquel sont conviés, ce mercredi, les 20 000 étudiants du fleuron universitaire britannique.
Ignorant les menaces qui ont déferlé sur la toile internet, comme le rapporte The Guardian, l’Union des étudiants d’Oxford, l’OUSU n’a pas cédé à la peur, faisant preuve d’un courage et d’une détermination inébranlable pour soumettre au vote une motion sans appel pour le régime d’apartheid israélien. « Nous avons une responsabilité morale pour combattre l’injustice et exiger qu’Israël mette fin à son occupation de toutes les terres arabes ». Avec cette consultation sans précédent dans l’histoire contemporaine, l’OUSU appelle sans détour « au boycott des importations israéliennes, visant notamment les légumes, les fruits, et autres produits de cosmétique en provenance des colonies de l’Etat hébreu », et met à l’index « les entreprises britanniques qui pactisent et font commerce avec ce dernier... »
Si la conscience des étudiants d’Oxford donnait la victoire aux partisans du boycott, ce serait le signe fort d’une adhésion pleine et entière au grand mouvement international BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions), qui ne cesse de s’élargir, pourtant ici en France, il est condamné par la justice qui donne raison à l’injustice dans la patrie supposée des Droits de l’Homme… ! (?)
Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas de Calais
le 27 février 2013

Commenter cet article