Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Que la situation soit devenue catastrophique dans plusieurs villes syriennes, nul n’en disconviendra. Que ce que les médias nomment « le régime » syrien ait peu à voir avec l’idéal communiste, ce n’est là un secret pour personne, même si les communistes syriens jugent le bilan du Parti Baas contrasté.

 

Mais, la question que les médias occidentaux, tout acquis aux « rebelles » quand ils optent pour le camp occidental (alors que la guérilla marxisante des FARC – anti-impérialiste – est régulièrement caricaturée) ne veulent pas poser est toute simple : qui arme et finance ces « rebelles » ? Bien évidemment, ils ne pourraient tenir tête à des chars et ne pourraient nourrir des milliers d’hommes en armes s’ils n’étaient puissamment « aidés », conseillés et pilotés par les services secrets occidentaux (des agents français ont été signalés en Syrie), alimentés en armes lourdes et en dollars par les Emirats ultraréactionnaires,  intégristes et derniers régimes féodaux de la planète, et par la Turquie islamiste inféodée à l’OTAN. Rappelons que les BHL et Cie – avec à leur suite Hollande et Fabius non moins va-t’en guerre que Sarkozy – n’ont pas eu un mot pour stigmatiser la scandaleuse invasion du Bahrein par l’Arabie Saoudite, ce havre de démocratie et de respect des femmes…

 

La réalité est plus cynique : en réalité l’impérialisme américain se sert de la guerre civile en Syrie pour promouvoir le vieux projet de Bush de « Grand Moyen Orient » dominé par les USA. L’impérialisme français, bousculé au Liban (cette ex-province de la Syrie), veut utiliser la guerre civile syrienne pour renverser le régime nationaliste de Damas. Israël veut exploiter la situation pour liquider le Hezbollah libanais et liquider la résistance palestinienne, tout en promouvant l’idée d’une guerre contre l’IRAN qui mettrait l’humanité aux portes de la 3e guerre mondiale.

 

Quant à la démocratie et aux Droits de l’Homme en Syrie, ils ne sont, comme en Libye, que de grossiers prétextes. A-t-on oublié les lynchages racistes à Tripoli, l’imposition de la Charia, le démantèlement en cours de l’industrie nationalisée du pétrole libyen ?

 

La réalité politique c’est que, sans le véto chinois et russe, les « démocraties occidentales » - ces oligarchies qui saignent la planète en usurpant les valeurs démocratiques – auraient déjà envahi la Syrie, comme elles ont envahi l’Irak en provoquant plus d’un million de morts dans ce pays. Ce n’est pas que Poutine soit plus démocrate et ami des peuples qu’Obama, Holande et l’émir du Qatar : simplement, la Russie sait que l’invasion de la SYRIE, puis de l’IRAN, parachèverait son encerclement par l’OTAN qui, à travers le gouvernement syrien, vise avant tout les « BRIC » (Brésil, Russie, Inde, Chine), c’est à dire les Etats Émergeants qui ne supportent plus l’hégémonie des USA et de l’Europe allemande sur la planète.

 

Bref, les travailleurs de France et les syndicalistes - qu’on a abusés avec la prétendue « libération » de la Libye par l ‘OTAN - doivent réapprendre à discerner les intérêts de classe impérialistes derrière le discours à sens unique sur les « Droits de l’Homme ». Sans jamais perdre de vue ce principe qui doit guider tout progressiste d’un pays appartenant au premier cercle de l’impérialisme : l’impérialisme est l’ennemi principal des peuples et de la paix.

 

Et c’est encore plus vrai pour l’impérialisme français qui, jour après jour, désintègre notre pays.

 

Le Pôle de Renaissance Communiste en France

Le 17 août 2012

Commenter cet article