Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

hollande-armee.jpg

Après le refus du Parlement britannique puis la décision d’Obama de s’en remettre au Congrès des États-Unis, le gouvernement français a jugé qu’ « il n’est pas question pour la France d’agir seule » en Syrie mais qu’elle allait poursuivre « son travail de persuasion pour réunir dans les meilleurs délais [une] coalition ». Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui a fait cette annonce hier soir, a confirmé qu’un débat du Parlement, mercredi, aurait lieu « sans vote ».

 

 

Dans l’après-midi, le gouvernement a diffusé une « note de synthèse nationale de renseignement » qui affirme que, « le 21 août 2013 le régime syrien a lancé une attaque sur certains quartiers de la banlieue de Damas […] associant moyens conventionnels et usage massif d’agents chimiques ». Cette note, établie à partir de certains documents « déclassifiés » est accompagnée d’ « autres documents issus du renseignement extérieur et militaire français » et de vidéos explicites.

 

 

Dans une interview au journal Le Figaro publiée ce matin, le président syrien Bachar al-Assad menace la France de représailles en cas de frappes et affirme que « le risque d’une guerre régionale existe ».

 

 

Par ailleurs, un ancien secrétaire général adjoint de l’ONU, le comte Hans-Christof von Sponeck, a publié hier sur le site du quotidien suisse Le Temps un appel contre une intervention militaire en Syrie. Il affirme que, « même si des preuves étaient fournies par des gouvernements occidentaux, il y a lieu de rester sceptique en se souvenant de tous les prétextes discutables ou fabriqués utilisés pour justifier les guerres antérieures ».

 

 

Source: POI

Commenter cet article