Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

tribune-libre

Ils ont trouvé un nouvel « élément de langage » pour dynamiter les avancées conquises par trois siècles de luttes : en effet, si vous défendez la Sécu, l’Education nationale, les congés payés, le statut de la fonction publique, les jours fériés, les retraites par répartition, la durée légale du travail, l’interdiction du travail de nuit des ouvrières, la séparation laïque de l’Etat et des Eglises, le produire en France, le droit pour les citoyens de parler leur langue nationale (au lieu d’être forcés à ânonner le « tout-anglais » transatlantique), ou celui de refuser qu’on leur dicte leur destin de Bruxelles, de Wall Street ou de Berlin, c’est que vous êtes un incurable « fétichiste », un piteux adorateur de « totems » ringards et de « tabous » dépassés, périmés, « archaïques » !

 


Ainsi les « modernissimes » Valls, Gattaz, Macron, Coppé, Lemaire, Fleur Pèlerin, et autres « Young Leaders » formés aux USA qui fourmillent au gouvernement du PS, parlent-ils désormais d’une seule voix. Et toute la gent médiatique, y compris celle qu’idolâtre la fausse gauche (Libé, Télérama, France-Inter…) d’applaudir les propositions « novatrices » du MEDEF (déblayer les jours fériés, les 35 h, le SMIC, etc.) appuyées par le « courageux » Manuel [1]: « brisons tous ces tabous d’un autre âge, thatchérisons le progrès social, asphyxions les libertés « obsolètes » à coup de lois « antiterroristes », kärchérisons le mouvement populaires issus de ces « momies » désolantes que sont la Révolution française, la Commune de Paris, le Front populaire, le Conseil National de la Résistance, Mai 68…

 


Mais tabou pour tabou, essayez donc, chers lecteurs, d’en briser quelques autres pour tester les réactions de nos « courageux » ministres social-médéfiens. Demandez par ex. qu’on en finisse avec l’appropriation par quelques centaines de milliardaires, des actions et des bénefs du CAC-40 (plus 20% par an !) qui décident en réalité de nos vies, du sort de notre pays et de la vie quotidienne de centaines de milliers de salariés : pas fous, non, vous ne respectez donc rien ? Et pourquoi pas, pendant que vous y êtres, contester aussi l’euro, l’UE, l’OTAN, le capitalisme lui-même, la suprématie de l’anglais transatlantique, ou les « guerres humanitaires » que multiplie l’ « Occident humaniste » pour le salut de l’Ukraine, de l’Afrique, du Proche-Orient et de la Libye ? Et pourquoi pas, non mais sans blague !, refuser dans la foulée les INCONTESTABLES critères de Maastricht, la SACRO-SAINTE « réduction du coût du travail » ou l’ INCONTOURNABLE « remboursement de la dette souveraine » ?


UN PEU DE RESPECT TOUT DE MEME, profanateurs que vous êtes, pour ces choses REELLEMENT SACREES [2] que sont la « construction européenne », l’Union transatlantique en gestation, la sainte parole de M. Bernard Henri Lévy, les B.52, les paradis fiscaux, les cours de la Bourse sur France-Info, les expertises euro-béates, anticommunistes et ultra-atlantistes de MM. Guetta, Lenglet, Cohen, et autres prophètes envoyés sur Terre par le Dieu Fric pour édifier les populations et leur prêcher chaque matin la Croisade pour les droits de l’Homme (nanti, blanc et occidental de préférence !).


A chacun son « sacré » : pour nous, qui prétendons bêtement vivre des revenus de notre travail, le « sacré » c’est le droit qu’a chacun de gagner sa vie sans être exploité, de vivre en paix dans un pays souverain, de se soigner correctement et de développer son esprit critique et ses forces créatrices. Pour ce « sacré »-là, nous restons d’incorrigibles combattants communistes du droit des peuples et des travailleurs à disposer d’eux-mêmes.

Pour vous en revanche, Valseurs du capital, il y a au monde des millions de choses qui attirent vos sarcasmes et UNE qui ne supporte pas la plaisanterie : ce TOTEM indéracinable que Paul Lafargue appelait « la religion du Capital » est correctement caractérisé par Francis Blanche quand, dans Les Tontons Flingueurs, il s’exclame – yeux révulsés et bouche grimaçante – « touche pas au grisbi, salope » !


Mais tôt ou tard, MM. les casseurs d’acquis sociaux, vous n’y couperez pas : comme les Sans culotte faisant danser les chefs aristocratiques en haut de leurs piques roturières, comme les bolcheviks mal rasés dynamitant les statues des tsars, de nouveaux briseurs de totems CAPITALISTES repartiront à l’assaut du ciel pour que qu’advienne enfin le seul « sacré » rationnel qui vaille : une humanité affranchie du tout-profit et partageant enfin POUR DU BON les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.  

 

FLORÉAL


[1]… de reptation patronale en 10 leçons ! 

[2] … Sacrées pour qui ? pour quelle CLASSE sociale ?

 

source: initiative communiste

Commenter cet article

Txakal 20/09/2014 09:50


Je résume: Mort aux cons! Amen...