Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel LeDiablo

Tunisie-carte

 

La centrale syndicale tunisienne UGTT a indiqué hier avoir été informée par le ministère de l’Intérieur de « menaces graves » contre ses dirigeants, sans qu’en soient précisées ni l’origine ni la nature.

 

 

Ces menaces viseraient à empêcher le « dialogue national » que recherche l’UGTT, suivie du patronat (Utica), de l’Ordre des avocats et de la Ligue de défense des droits de l’Homme. Le plan demande à la coalition au pouvoir et aux partis de l’opposition de se réunir avec le président Moncef Marzouki et le Premier ministre islamiste Ali Larayedh et de former dans les trois semaines un nouveau gouvernement composé d’indépendants.

 

 

Le 27 juillet 2013, après l’assassinat du dirigeant syndical Mohamed Brahmi, soixante-dix députés de l’opposition avaient décidé de boycotter l’Assemblée nationale Constituante. Les manifestations et les grèves depuis, n’ont pas cessé.

 

 

Samedi, l’UGTT considérait, sur son site, que le parti islamiste Ennahda, au pouvoir, acceptait le plan proposé. De leur côté, certains dirigeants d’Ennahda exprimaient leurs réticences.

 

 

Pour le journal Elwatan, la « concession » des islamistes découlerait d’une tension jamais vue, issue des nombreuses mobilisations. Il note aussi l’intervention des États-Unis et de leur ambassadeur Jacob Walles présent à Tunis, mercredi et jeudi derniers.

 

 

Vendredi 27 septembre 2013, le FMI, qui a accordé un plan d’aide de 1,7 milliards de dollars au pays, s’était dit inquiet au sujet de « la détérioration de la situation économique des principaux partenaires commerciaux de la Tunisie ».

Source:
 http://parti-ouvrier-independant.fr/

 

UGTT-TUNISIE

Commenter cet article