Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

kiev-statue-lenine.jpg

Déclaration du Présidium du Comité central 

du Parti communiste de l'Ukraine

PC-ukraine

Cette nouvelle inquiétante a saisi de stupeur notre société – des Vandales ont renversé et détruit le monument de Vladimir Ilitch Lénine.

 

 

D’infâmes voyous sont montés sur le monument consacré à un homme dont le nom est associé à de formidables transformations dans le monde, aux réalisations historiques du peuple soviétique, renforçant l’indépendance de l’Ukraine.

 

 

Ils ont détruit une œuvre d’art unique, reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette provocation manigancée, menée par les nationalistes et payée par l’Occident, ne correspond ni à des « manifestations pacifiques » ni aux « valeurs européennes ».

 

 

Ce qui s’est passé, chez nous communistes, et tous les gens honnêtes, suscite une juste colère et indignation face à cette démonstration répugnant de néo-fascisme, qui fait son nid dans la collectivité politique ukrainienne, avec ce gouvernement actuel.

 

 

Cet acte de vandalisme éhonté a montré à la face du monde le visage hideux de la pseudo « intégration européenne ».

 

 

Ceux qui se font passer pour des « défenseurs de la démocratie » tirent prétexte du mécontentement face aux difficultés de la vie quotidienne, des défauts et de la faillite des autorités, pour recourir à la violence, au terrorisme et tenter un coup d’Etat pour instaurer un régime néo-fasciste.

 

 

L’implication de l’organisation criminelle, le rôle de premier ordre de « Svoboda » est notoire.

 

 

C’est fondamental un groupe criminel, une faction politique néo-nazie héritière de ceux qui ont combattu les armes à la main du côté nazi contre les soldats de l’Armée soviétique qui ont libéré l’Ukraine.

 

 

Ils sont les fidèles héritiers de ceux qui, dans les années d’après-guerre, ont commis des atrocités sur les civils des régions de l’Ouest.

 

Notre peuple a besoin de savoir aujourd’hui qu’il est aux prises avec un néo-fascisme brutal, à visage découvert. Ils cherchent comme toujours à établir leur domination dans le pays, à contester l’autorité légitime pour s’emparer du pouvoir.

 

 

Aujourd’hui, les actions impétueuses des forces de la droite nationaliste, au nom de la « liberté » et de la « patrie » ont imposé au pays des violations gravissimes du droit et de l’ordre, bloquant les locaux des autorités publiques, désorganisant la vie du pays, surtout dans la capitale.

 

 

Ainsi, sont créées de grandes difficultés dans le travail de nombreuses entreprises, les systèmes d’aide sociale, rendant impossible la réponse aux besoins urgents et immédiats du peuple, ce dont beaucoup pâtissent.

 

 

Les derniers événements nous montrent clairement les valeurs réelles de l’Occident qui « s’inquiète du sort des défenseurs d’une Ukraine démocratique ».

 

En soutenant vigoureusement les dits « insurgés », il ferme les yeux sur les crimes des provocateurs, leurs actions anti-constitutionnelles et leurs méthodes violentes.

 

 

Comme vous pouvez le constater, l’opposition de Maidan à Kiev s’accompagne d’un mépris cynique pour la Constitution et les lois de l’Ukraine, de l’ingérence flagrante des Etats-unis et de l’Occident dans nos affaires intérieures, usant les technologies les plus récentes pour semer le mensonge et manipuler, instiller une hystérie anti-communiste, qui a déjà conduit à des actes de vandalisme, des affrontements et des effusions de sang.

 

 

Ceci est la preuve directe que les agissements des organisations radicales et nationalistes sont déjà allés au-delà de ce que prescrit l’Etat de droit et la morale humaine.

 

 

Cette situation politique de plus en plus tendue a conduit non seulement à la passivité des autorités face aux activités extrémistes de la droite nationaliste, mais a aussi permis à ces forces du chaos de passer hors de tout contrôle, de dominer par la violence et les pogroms, pour ne pas parler que par ultimatums.

 

 

Les causes profondes de cette faillite se trouvent dans les politiques économiques et sociales des gouvernements, la trahison des promesses électorales de la clique au pouvoir, une politique étrangère incohérente, l’incapacité ou le refus de prendre en compte certaines conséquences, les avantages et risques des décisions prises comme des accords conclus.

 

 

Des réformes mal conçues sont venues d’ajouter à la dégradation des conditions de vie de millions de personnes, une politique sociale désastreuse, une corruption sans précédent, la réticence des gens au pouvoir à prendre en compte la volonté de son peuple, à écouter les scientifiques et experts.

 

Cela nécessite un changement radical dans la façon de gérer les affaires publiques, des ajustements radicaux dans la vie politique, dans la pratique.

 

 

Aujourd’hui, la tâche la plus urgente est de stabiliser la situation dans la société, de rétablir et de maintenir l’ordre.

 

 

Nous appelons le président, le gouvernement, le parlement, tous les organes de  l’Etat à faire appliquer la Constitution et les lois ukrainiennes pour éviter toute scission, violation de l’intégrité territoriale, faire face aux menaces sur son indépendance.

 

 

Nous exigeons que soient identifiés immédiatement et poursuivis les organisateurs, instigateurs, acteurs directs de ces agissements particuliers, en particulier des Vandales qui ont détruit les monuments de Lénine à Kiev, et dans d’autres villes.

 

 

Nous exigeons que soient restaurés et préserver ces monuments, d’en faire payer le prix aux organisateurs et auteurs de ces crimes.

 

 

Entre-temps, nous lançons une campagne d’appel aux dons pour que le monument en l’honneur de Lénine puisse à nouveau être érigé dans la capitale de l’Ukraine.

 

 

Nous exigeons des plus hauts dignitaires qu’ils analysent profondément leurs propres erreurs, échecs dans leur activité, qui a pu conduire à un tel scénario dans le pays, d’en tirer les conclusions nécessaires et de présenter devant notre peuple un plan d’action pour la normalisation rapide de la situation, le strict respect des droits de l’Homme et des libertés.

 

 

Nous lançons un appel aux membres de notre parti, en leur demandant en cette période terrible de faire preuve de patience, de courage, de résister fermement aux extrémistes qui menacent par la terreur le Parti communiste.

 

 

Nous appelons tous les gens honnêtes, les vrais patriotes à se rassembler pour faire barrage au coup d’Etat fasciste.

 

 

Le néo-fascisme en Ukraine ne passera pas !



source:http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Commenter cet article

COTTY 11/12/2013 13:10


ILS NE PASSERONT PAS OU NOUS MOURONT!!!!!