Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

kiev-UE.jpg

La presse ukrainienne a révélé ce matin le contenu du projet du ministre des finances de "plan gouvernemental de stabilisation économique". Son contenu est explosif : Iatseniouk prépare la politique la plus antisociale en Ukraine depuis son indépendance, en 1991.



Le maïdan qui voulait lutter contre "l'oligarchie corrompue" s'attaque aux... retraités et aux travailleurs. D'ailleurs les premières nomination du nouveau pouvoir l'ont prouvé : les oligarques restent au pouvoir. En effet, la nomination comme gouverneur de la région de Donetsk du milliardaire Sergueï TAROUTA est un signe patent de la gestion du nouveau pouvoir. Tout comme l'est le choix de l'oligarque Petro POROCHENKO comme envoyé de la Rada (le parlement ukrainien) en Crimée la semaine dernière pour essayer de négocier une marche arrière de la part des chefs de la République Autonome, avec affaires juteuses, subventions et prébendes à la clef (il est parti comme il était arrivé).


Le programme des libéraux-oligarques est précis :


- réduction des pensions de retraite de 50%, pour ceux qui continuent de travailler, sachant que la retraite moyenne est 150$ en Ukraine ;


- augmentation de l'impôt agricole, donc augmentation des prix dans ce secteur ;


- augmetation des tarifs du gaz et du chauffage urbain ;


- paiement des frais de séjours et de nourriture par les malades dans les hôpitaux publics ;


- fin de la prime de 20% versée aux personnels des équipes de SAMU ;


- augmentation du temps de travail des enseignants ;


- augmentation des tarifs des cantines scolaires de 50 % ;


- fin de la gratuité des établissements sportifs d'enseignement ;


- baisse du financement des théâtres publics ;


- instauration d'une contribution de 20% sur les tickets de cinéma, au profit du ministère de la culture.



Sans aucun doute ce programme sera appliqué avec grande vigueur par l'ancien nomenklaturiste de la jeunesse communiste de LVOV, devenu banquier Alexandre CHLAPAK, nouveau ministre des finances du très pro-américain premier ministre d'Ukraine Arseni IATSENIOUK, dont la carrière politique a été financée par Georges SOROS et par Zbiniew DRZYMALA, milliardaire polonais ayant fait fortune dans les pièces automobiles, cherchant à transférer ses usines de Pologne vers l'Ukraine occidental et à profiter des juteuses privatisations qui se profilent.

PC-ukraine0.jpg

La réponse du parti communiste ukrainien (qui est menacé d'interdiction par les "démocrates" de Maïdan) ne s'est pas fait attendre : le premier secrétaire du comité régional du parti d'Odessa Evgueni TSARKOV .


"Cette décision illustre l'essence carrément antisociale du nouveau gouvernement, qui, en outre, ne peut pas être appelé autrement que gouvernement du fascisme social. Les communistes ont à plusieurs reprises parlé des moyens réels de remplir les caisses de l'Etat. Nous avons appelé et le précédent et l'actuel gouvernement à imposer des taxes supplémentaires sur les riches et sur les comptes offshore, de nationaliser les grandes industries. Mais de toutes les façons possibles de réduire le déficit budgétaire, il a été choisi la plus simple : réduire les pensions de retraite."


"Ce sont tous les mêmes lobbyistes des grandes entreprises qui préfèrent déshabiller retraités que de mettre la main dans la poche de leurs commanditaires milliardaires".


" Et maintenant, le nouveau pouvoir , qui toutes ses forces "se précipite vers l'Europe", à l'occasion de son triomphe, a décidé de faire un cadeau pour les retraités qui travaillent : réduire leurs pensions de moitié. je ne n'essaierais en aucune façon de blanchir le régime de Mrs. IANOUKOVITCH et AZAROV. Ils ont fait des folies, mais au moins les pensions de retraite, même un peu, ont été augmentées par eux. Mais le nouveau gouvernement démocratique a commencé son travail avec des plans pour leurs réductions "

" Apparemment , le nouveau gouvernement en réduisant les allocations aux retraités et en augmentant les frais d'habitation (chauffage, électricité gaz...) a décidé de lancer contre eux un véritable génocide "

 

Sources :

http://business.vesti.ua/41458-stali-izvestny-plany-minfina-po-urezaniju-bjudzhetnyh-sredstv

http://www.kpu.ua/evgenij-carkov-novoe-pravitelstvo-reshilo-otobrat-dengi-ne-u-bogatyx-a-bednyx/

 

Lu sur le blog : Le Monde Russe 

Commenter cet article