Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Le Diablo

ukraine-mineurs.jpg

Une des idées clés du ministère des finances de l'Ukraine pour combler le budget : la révision du volume des subventions aux mines de charbon non rentables, en référence au plan de mesures prioritaires, conçu par le ministère des Finances ukrainien. Cela est nécessaire pour répondre aux exigences de l'OMC et du FMI permettant à l'Ukraine de recevoir une "aide financière" de la part de ses maîtres occidentaux.


Dimensions de ce soutien sont importantes : cette année il était prévu d'allouer 1,5 milliards $, soit plus de 3 % des dépenses totales. Les institutions financières internationales insistent pour que ces volumes soient réduits, parce que le travail des mines n'est "pas rentable" et donc, pour les libéraux, l'Ukraine ne fait que jeter de l'argent par les fenêtres.


Cependant , le charbon représente environ un quart des matières premières énergétiques consommées dans le pays. La seule alternative serait le gaz naturel, dont le plus grand fournisseur est la Russie. C'est justement grâce à l'utilisation du charbon qu'est maintenue la stabilité et la fiabilité de l'alimentation électrique, y compris pendant les périodes anormales de froid et les guerres du gaz avec la Russie, souligne dans l'analyse des mesures de soutien au secteur le directeur de département au ministère de l'énergie et du charbon Alexandre VIVARTXCHENKO. La raison pour laquelle les mines sont déficitaires ne réside pas dans les mines, mais dans la volonté de faire baisser les prix d'achat artificiellement par l'Etat afin de maintenir des tarifs abordables de l'électricité, disent les experts.


En outre, en raison des subventions de nombreuses mines ont encore la capacité de travailler. Les priver de ces subventions va conduire à leur faillite et à leur fermeture. Va en résulter la mise au chômage et la misère pour des centaines de milliers de mineurs et leurs familles dans l'est de l'Ukraine. La révision des volumes de subventions à l'industrie charbonnière sera une véritable thérapie de choc pour les mineurs, avertit la chercheuse en chef de l'Institut de démographie et d'études sociales Lydia TKATCHENKO.



Après l'annonce de la baisse de 50 % du montant des pensions de retraites, c'est donc un nouveau coup porté aux travailleurs des régions russophones de l'est du pays par le gouvernement antisocial, national-fasciste et oligarchique du Maïdan.

ukraine-manif-ouvriere.jpg

cliquez pour agrandir

 

Cela va être sûrement un élément contribuant à la prise de conscience des mineurs du Donbass de la guerre politique, culturelle et sociale qui est menée contre eux par les supplétifs ukrainiens de l'Union européenne. Il faut rappeler que les mineurs du Donbass ont :


- fait chuter Gorbatchev lors de leur grève de l'hiver 1989-1990 ;


- fait démissionner le premier président de l'Ukraine indépendant KRAVTCHOUK, après la grève du printemps 1993 de l'ouest du Donbass (1.5 millions de grévistes dans le charbon, l'électricité et la metallurgie) ;


- obtienu la tête du premier-ministre Youri MARTCHOUK et le paiement des arriérés de salaires et d'une prime de rattrapage en avril- juin 1996 suite à une grève de l'ouest du Donbass : 100 000 mineurs montent sur Kiev.

 

Un élément montre que la mamite est entrain de bouillir sious le couvercle que maintiennent fermé les oligarques Rinat AKHMETOV et Sergueï TAROUTA ("gouverneur" nommé par le Maïdan) : Le 9 mars 2014, plus de 7 000 personnes rassemblées à Marioupol ont exigé, parmi les revendications politiques (fédéralisation, russe langue officielle, dissolution du pravy sektor) la renationalisation des grandes entreprises métallurgiques de la ville et menacent d'une grève générale.


Sources :

http://dnews.donetsk.ua/2014/03/08/23222.html

 

http://donbass.ua/news/region/2014/03/09/ni-tonny-stali-dlja-fashistov-na-mitinge-mariupolcy-poobeschali-ostanovit-metallurgicheskie-predprijatija-foto.html

 

 

Lu sur Le Monde Russe

Commenter cet article