Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

ukraine-grande-carte

Pétition adressée aux dirigeants mondiaux

STOP CONFLIT EN UKRAINE

L’expérience historique a prouvé á maintes reprises que les crises persistantes et non résolues aboutissent à la guerre, comme si c’était le seul moyen de résoudre les conflits déclenchés parle changement des rapports de forces pour installer un nouvel ordre international. Nous nous opposons á ce que les Etats-Unis, et l’UE derrière et en association avec eux, exportent leur crise dans l’incapacité de la résoudre chez eux et veuillent imposer leur hégémonie impérialiste sur toute la planète en provoquant des guerres et en détruisant des pays entiers.. Après L’Afghanistan, le Pakistan, l’Irak, la Libye et la Syrie, cette fois-ci c’est le tour de l’ Ukraine.

 

Nous attirons l’attention sur le fait qu’en implantant un foyer de guerre en Ukraine, c’est une longue guerre civile que les Etats-Unis tentent d’installer au centre géographique de l’Europe, menaçant par là, tous les peuples européens, et créant une opposition et une haine artificielles entre la Russie et l’UE, mais aussi entre les russophones d’Ukraine et les autres ukrainiens. Ce conflit est parfaitement bénéfique pour le lobby des armes, il relance une guerre pour le contrôle des approvisionnements en gaz et pétrole et tente de créer un nouvel équilibre géopolitique au profit des droites les plus dures, des fascistes, allant jusqu’à l’acceptation de nazis dans le gouvernement provisoire ukrainien. La politique ultralibérale de l’Union européenne a préparé cette situation.

 

Nous accusons les medias de soutenir et d’attiser sans aucune honte le bellicisme, de désinformer systématiquement sur les véritables responsables de cette situation et sur le processus réel qui a engendré la déstabilisation de l’Ukraine. La Russie n’en n’est pas l’instigatrice mais c’est elle qui est visée par une campagne russophobe sans précédent et que l’on essaie d’acculer. Le rôle des medias est devenu déterminant dans la volonté de paralyser la capacité de penser des populations et nous nous interrogeons sur le silence assourdissant d'une partie de la gauche.

 

A-t-on peur d’être accusé de vieille garde stalinienne? De troubler les élections européennes ? Mais plus grave, cela devrait-il nous préparer à la mise en œuvre du Traité Transatlantique ( TAFTA) par les Etats-Unis et l’Union européenne ? En tous les cas un tel silence nous place sous le diktat de l’idéologie dominante et nous fait ses complices. Nous dénonçons enfin l’enrôlement des gouvernements sous la bannière des USA et de l’OTAN.

 

Notre prise de position ne veut pas dire que nous approuvons ce qui peut se passer en Russie en ce qui concerne tout aussi bien les abus de pouvoir que la voie choisie d’un développement du capitalisme. Mais notre critique ne saurait nous fermer les yeux sur les véritables enjeux de ce qui se passe en Ukraine.

 

Nous appelons les femmes et les hommes à faire un travail d’information par eux-mêmes en puisant à toutes les sources, à prendre parti contre la guerre, contre l’impérialisme meurtrier des Etats-Unis et la politique dévastatrice de l’UE, pour la possibilité et pour le droit des peuples à décider de leur sort sans être menacés ou acculés, et à soutenir le dialogue des populations entre elles.

 

 

Contact : appelukraine@gmail.com

 

 

Premières signatures :

 

Beatrice Aliverti, dipendente pubblica, DirettivoFP CGIL ( Como-Italia ) Naïla Al Wardi traductrice, artiste peintre, militante féministe (Tunisie) Danila Baldo, docente( Lodi-Italia ) Imma BarbarossaIFE Italia/FAE ( Bari-Italia ) Giuliana Beltrame ( Padova-Italia )

 

Fausta Bicchierai portavoce nodo di ALBA (Como –Italia)

 

Luisa Carminati, pensionata per età e partigiana per ideali ( Bergamo-Italia

 

Silvana Cesani ( Lodi-Italia ) Solange Cidreira, militante féministe FAE – Féministes pour une autre Europe (France) Cinzia Colombo, dipendente comunale ( Gallarate-Italia )

 

Ylenia Da Valle, ricercatrice precaria ( Lucca-Italia ) Nicole Duval, retraitée (Paris- France)

 

Silvia Dradi, coordinatrice Comunità di minori, femminista di IFE Italia/FAE ( Bergamo-Italia )

 

Bernadette Ebode Ondobo militante associative PARITE ( France )

 

Eleonora Forenza , ricercatrice ( Bari-Italia ) Emanuela Garibaldi ( Lodi-Italia

 

Gabriella Gemmo Duse , donna , madre, insegnante, femminista attivista per la pace , il

 

dialogo, il rispettodei dritti di tutte e tutti e della terra che ci ospita ( Bergamo-Italia )

 

Nicoletta Gini, associata IFE Italia/FAE ( Capannori-Italia )

 

Chiara Giunti, bibliotecaria, portavoce ALBA ( Firenze-Italia )

 

Anita Giuriato, assessora, vice- présidente IFE Italia /FAE ( Carnate-Italia )

 

Monika Karbowska, historienne, féministe FAE et EFI Polska ( France- Pologne )

 

Isabel Korolitski, psychanalyste, ( Paris-France )

 

Maria José Malheiros, fonctionnaire (Paris – France)

 

Graziella Mascia, presidente AltraMente (Roma-Italia

 

Judit Morva, économiste, FAE Hongrie (Budapest- Hongrie )

 

Roberta Morosini (Lodi – Italia) )

 

Anna Picciolini, (Firenze-Italia )

 

Nicoletta Pirotta, pubblico impiego, présidente IFE Italia/FAE ( Como- Italia )

 

Josette Rome Chastanet, biologiste, féministe FAE, représentante de la Fédération Mondiale des Travailleurs Scientifiques à Unesco (Paris- France)

 

Nina Sankari, présidente de EFI Polska , ( Varsovie- Polska )

 

Patrizia Sentinelli, associazionismo sociale ( Roma – Italia )

 

Anita SonegoPresidente Commissione Pari Opportunitá Comune di Milano (Milano- Italia)

 

Peggy-Inès Sultan, professeur d’anglais, cofondatrice du journal féministe et marxiste " Elles voient rouge" (Paris - France)

 

Céline Tesson-Yahioune, enseignante, féministe et militante au MRAP (France )

 

Nicole-Edith Thévenin, philosophe, psychanalyste, cofondatrice du journal féministe et marxiste " Elles voient rouge" (France)

 

Marie-Hélène Tissot, militante féministe, (Paris- France)

 

Maria Pia ( Mapi) Trevisani, tesoriera IFE Italia/FAE (Bergamo-Italia)

 

Monique Vézinet, militante associative (Paris – France)

 

Pour info et soutien :
Adresse : http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/dirigeants-mondiaux-stop-conflit-en-ukraine-2

Commenter cet article