Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

PC-ukraine

Ukraine : Le Parti Communiste ne reconnaîtra pas les élections du 25 mai 2014

Le Parti communiste de l'Ukraine, dont le chef a retiré sa candidature pour la présidentielle, ne reconnaîtra pas les résultats de la prochaine élection du 25 mai, déclare le député communiste Alexander Golub 

 

« Nous ne soutiendrons aucun des candidats car nous n'avons pas le choix en Ukraine. Tout ce qui se passe actuellement est une farce et nous ne reconnaîtrons ni les résultats de cette élection, ni la personne qui sera élue ». Il a ajouté que l'élection ne peut se tenir alors qu'une opération militaire se déroule contre les paisibles citoyens dans l'est de l'Ukraine, qui sont menés par les services de sécurité du pays.

 

Un total de 23 candidats ont été inscrits pour participer au scrutin, mais plusieurs candidats se sont ensuite retiré. Le chef du Parti communiste Petro Simonenko a annoncé son intention de se retirer.

 

Le Ministre de la Justice, Pavel Petrenko, a déclaré lundi que des poursuites pénales ont été lancé contre les dirigeants du Parti communiste pour leurs activités présumées visant à violer la souveraineté territoriale de l'Ukraine. Le président putschiste Oleksander Turchynov a envoyé une lettre au ministère de la Justice pour exiger une interdiction immédiate du Parti communiste.

 

Source et traduction: Nicolas Maury

 

Le Parti communiste Ukrainien se retire de l'élection présidentielle

 

 

 piotr-simonenko-PC-ukrainien.jpg

Le premier secrétaire du Parti communiste Ukrainien Piotr SIMONENKO a annoncé le retrait de sa candidature à l'élection présidentielle en Ukraine. Le candidat à la présidentielle l'a déclaré lors d'un débat sur la première chaîne nationale.

 

"Le Parti communiste a pris sa décision : nous retirons notre candidature à l'élection présidentielle",  a déclaré le dirigeant du Parti communiste.

 

"Il a été largement discuté de la situation en cours, le présidium du Comité central avec la participation des dirigeants de toutes les organisations régionales a décidé de mettre fin à la participation de notre candidat dans la campagne électorale, nous l'avons rapporté à la Commission électorale centrale", déclare le service de presse du Parti communiste Ukrainien.

 

A la sortie de ce débat Piotr SIMONENKO a fait l'objet d'une tentative d'agression par les nervis de maîdan, qui ont envoyé un cocktail molotov sur sa voiture.

 

Rappelons que plus tôt, ont retiré leur candidature de la course à l'élection présidentielle Natalia KOROLEVSKAÏA et Oleg TSAREV.

 

C'est donc encore un candidat de poids dans les régions de l'est du pays qui se retire (plus de 25% dans la région de Lugansk et plus de 20% dans les régions de Zaporojie, Kharkov et Kherson) de ce qui devient, de plus une farce électorale du 25 mai.

 

La base du PC Ukrainien (notamment des sections de ville et de district) dans le Sud et l'Est a déjà fusionné avec les insurgés de la Résistance populaire. Le terrorisme d'Etat de la junte au pouvoir à Kiev (notamment les massacres d'Odessa et de Marioupol où des militants communistes ont perdu la vie) fait basculer l'appareil du parti dans la contestation radicale.

 

Source :

http://www.unian.net/politics/918888-simonenko-snyalsya-s-vyiborov.html

Lu sur Le Monde russe 

Commenter cet article