Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

 

Publié par Michel LeDiablo

ukraine-carte

comite-base

Nous soutenons les contre-putschistes d’Ukraine et ceux qui luttent contre les néofascistes ultralibéraux, agents nationalistes chauvins aux ordres de l’impérialisme et du grand capital.

L’occident, après avoir œuvré à la déstabilisation de l’Ukraine [les USA ont avoué avoir apporté des millions de dollars aux Euro-Maïdan] ne pouvait pas ignorer la réaction de la Fédération de Russie après le coup d’Etat perpétré par les néo-fascistes et la bourgeoisie pro-européenne et nostalgique de l’avant 17.

 

 

Aujourd’hui, l’Occident et l’ONU en bons pasteurs de la démocratie, crient « le loup est dans notre bergerie » mais ils ne cessent de faire monter la situation avec des déclarations incendiaires de leurs chiens de guerre, les pompiers pyromanes sont à l’œuvre et pensent intimider l’Armée Rouge appelée au secours par les Ukrainiens hostiles à ce coup d’Etat.

 

 

Le Cercle Ouvrier du Bassin Minier du Pas-de-Calais ne met pas dos à dos les fascistes de la Place Maïdan, agents de l’Occident et les Peuples d’Ukraine qui refusent cette domination des pays d’Occident et notamment de l’Europe impérialiste.

 

 

Nous prenons nos responsabilités et nous soutenons clairement la position prise par la Douma, des camarades du PC Ukrainien et des peuples de l’Est de l’Ukraine qui exigent le départ des miliciens qui se sont emparés du pouvoir pour livrer la nation ukrainienne à des puissances extérieures. Rappelons que par le passé, les armées occidentales ont combattu au côté de la Russie Blanche et que le 17 décembre 1918, l’armée française a débarqué en Crimée pour combattre la Révolution soviétique pour s’accaparer de la péninsule et de ses richesses…

 

 

Nous ne pouvons cautionner le putschiste Arseni Iatseniouk, récemment nommé « premier ministre » alors qu’il est un néonazi affiché, ni le putschiste qui se propose de devenir le nouveau Président, Vitali Klitschko, chef du parti national-libéral Oudar, ni le putschiste Oleg Tiagnybok, leader du parti national-fasciste Svoboda, proche du FN français, et de l’Aube Dorée grecque, et des partis néofascistes européens, ou la blonde « passionaria », Ioulia Timochenko, l’ultralibérale corrompue admiratrice de Maggy Thatcher, libérée par un vote du Parlement, acquis à coup de valises bien remplies de dollars.

 

 

- Serait-il faux de dire qu’Obama et Hollande, désormais meilleurs amis, entendent se venger de la Russie en 2014 suite au coup magistral de Poutine en 2013, alors que les puissances occidentales s’employaient à mettre en place un plan de frappes de la Syrie ?

 

 

- Serait-il faux de dire qu’Obama et Hollande sont sous pression des multinationales de l’armement et du pétrole qui entendent faire la guerre, d’où la raison de la convocation des 28 ambassadeurs des pays membres de l'OTAN à une réunion d’urgence de l'Alliance atlantique, et la venue ce dimanche à Kiev d’émissaires de l’Europe ?

 

 

- Serait-il faux de dire, et nous le répétons, que la Fédération de Russie ne veut pas revivre le plan Barbarossa qu’avait subi l’URSS en 1941 malgré la signature d’un pacte de Paix et de non-agression avec sa pire ennemie de l’époque, l’Allemagne nazie ?

 

 

Et que dire de BHL, qui, une fois de plus aujourd’hui, s’est adressé à la foule de la Place Maïdan de Kiev, tel un propagandiste de l’impérialisme, pour fustiger la position de la Douma, pour faire passer le peuple de Crimée pour des lâches collaborateurs et pour s’en prendre à son ennemi Poutine.

 

 

BHL est venu soutenir les néofascistes putschistes dans leur « combat » contre la Fédération de Russie, comme quoi le sionisme mène à tout, même à imiter le pire ennemi des Juifs qu’était Goebbels, car BHL a eu le même discours que le ministre de la propagande nazie contre l’URSS…mais au même moment à Sébastopol, l'amiral Denis Berezovski, commandant en chef de la Flotte Ukrainienne, nommé il y a quelques jours par le pouvoir putschiste, annonçait qu’il se ralliait aux autorités prorusses et antifascistes de Crimée.

 

 

La meilleure blague du jour à mourir de rire, vient du secrétaire d'Etat étasunien, John Kerry qui menace Vladimir Poutine en affirmant à propos de la Russie, qu’elle « pourrait même ne pas rester au sein du G8 si cela continue »

 

 

Face aux néofascistes et aux ultranationalistes ultralibéraux, soutenons les peuples ukrainiens opposés aux putschistes de la place Maïdan, même si cela passe par une ingérence de la Fédération de Russie sur le sol d’Ukraine de l’Est et du Sud… quelle autre solution pour garantir la Paix mondiale et la balkanisation du pays?

 

Le 2 février 2014

Cercle Ouvrier du Bassin Minier Ouest du Pas-de-Calais

 

 

source: http://joukov.eklablog.com/

 

 

ukraine-pro-russe1.jpg

Commenter cet article