Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

PC-ukraine

Le Parti Communiste d'Ukraine (KPU) malgré les persécutions dont il est victime, tant de la part de la junte fasciste au pouvoir que des militants nationalistes, pourrait, selon les sondages, conserver des députés à la Verkhovna Rada - Article et traduction Nicolas Maury

------

Les trois dernières études d'opinions qui ont été publié dans le cadre des élections législatives anticipées du 26 octobre montrent que le Parti communiste (KPU) serait en mesure de conserver des députés (mais vraisemblablement sans pouvoir constituer de groupe). Le KPU devrait donc dépasser les 5% nécessaires pour obtenir des élus par représentation proportionnelle (225 candidats sont élus par représentation proportionnelle et 225 par un système majoritaire dans des circonscriptions uninominales). 

Le Parti communiste d'Ukraine a réussi, malgré les percussions, son éviction du parlement, les tentatives d'interdiction, les attaques de militants néonazis contre ses militants et locaux, a déposer et valider auprès de la Commission Électorale Centrale (CCE) une liste de 205 noms pour le scrutin proportionnel, cela en plus de candidats sur les circonscriptions. La liste est conduite par Petro Simonenko, Premier secrétaire du Comité central du KPU. 

Entre 4,5% et 6,8% pour les communistes 

Les trois dernières enquêtes pour les élections et qui datent toutes du 10 et 13 octobre donnent au KPU un score compris entre 4,5% et 6,8% des voix. Certes il s'agit d'un recul par rapport à 2012 où les communistes avaient reçu 13,2% des suffrages. 

- Dans l'enquête de KMIS pour l'institut sociologique d'Ukraine réalisée auprès de 1200 personnes, le KPU recueillerait 5,6% des voix 
- Dans l'enquête de l'institut «Рейтинг» réalisée auprès de 2000 personnes, le KPU recueillerait 4,5% des voix (score insuffisant pour entrer à la Rada) et la participation ne devrait pas dépasser 55%. 
- Dans l'enquête pour Interfax-Ukraine" réalisé auprès de 1200 personnes, le KPU remporterait 6,8% des voix. 

Le Parti Communiste d'Ukraine sera handicapé aussi par plusieurs facteurs autre que les percussions. La majeur partie de son électorat se trouve à l'est et dans les Républiques populaires. 

Dans le Donbass : En 2012, le KPU obtenait ses meilleurs scores dans l'Oblast de Lugansk, or celui ci est aujourd'hui en guerre et une partie de ce dernier a fait sécession. 1.220.000 personnes (sans tenir compte des réfugiés) ne sont plus aujourd'hui concernées par les législatives d'octobre 2014. Même situation dans l'Oblast de Donetsk, le KPU faisait ses meilleurs scores dans les régions de Marioupol, Slaviansk et Kramatorsk. Dans le reste de l'oblast la situation est identique à Lugansk, la guerre règne. De plus avec la sécession de Donetsk se sont 1.867.000 personnes (sans tenir compte des réfugiés) qui sont sorti du giron de Kiev.

scores-PCU-2012.jpg

En Crimée le KPU a perdu aussi ses appuis notamment à Sébastopol, Krasnoperekopsk et Kertch. 

Dans les zones à fort vote communiste du sud-est de l'Ukraine la participation s'annonce très faible du fait des tensions politiques et des actions des militants nationalistes qui sévissent autour des zones de stationnement de la Garde nationale. Ainsi dans les région de Dnipropetrovsk, Kharkov, Kherson, Odessa, Nikolaïev et Zaporojie, le KPU ne pourra faire le plein des voix. 

Lors des Présidentielles anticipées, l'abstention nationale était de 40,13 % et de 44,53% dans l'oblast de Dnipropetrovsk, 48,39% dans l'oblast de Nikolaïev, 48,58% dans l'oblast de Kherson, 48,86% dans l'oblast de Zaporojie, 52,10% dans l'oblast de Kharkov, 53,99% dans l'oblast d'Odessa et plus de 61% dans les zones "libérées" de Lugansk et 84% dans les zones "libérées" de Donetsk. Les sondages d'opinions fixent la participation aux allant-tours de 55%. 

Pour de nombreux habitants d’Ukraine, ces élections ne les concerneront pas, eux qui sont considéré comme des citoyens de seconde zone, du fait de la russophobie étatique qui s'impose dans le pays. De plus la chasse aux communistes et aux vestiges, et les fraudes annoncées, vont pousser de nombreux électeurs à s'abstenir. 

Les nationalistes renforcés lors des élections 

Ces enquêtes montrent que le "Bloc Porochenko" (dirigé par le Président et le parti UDAR de Vitali Klitschko) remporterait largement les élections avec un score compris entre 32% et 34,3% des voix. Le rival le plus proche serait le Parti Radical Oleg Lyashko (nationaliste) qui remporterait entre 11% et 13,6% des voix. Les néonazis du parti Svoboda, malgré la présence renforcée du Parti Radical recueillerait quand même entre 4% et 6,4% des voix. 

Le parti de l'oligarque Ioulia Timochenko (Patrie) ex-égérie de la Révolution orange continuerait son effondrement et recueillerait plus que 6,9% à 9,6% des voix. La scission de ce parti conduit par l'actuel Premier ministre (Arseni Iatseniouk) et Président de la Rada (Alexandre Tourtchinov) recueillerait entre 5,6% et 8,9% des voix. Le parti d'Anatoly Gritsenko, Citoyenneté, obtiendrait entre 4,6% et 7,5% des voix. 

Les restes du Parti des régions, organisés dans la coalition "Ukraine Forte" pourraient obtenir entre 5,8% des voix et 7,8%. Le "Bloc d'opposition" constitué d'ancien du Parti des région recueillerait entre 2,3% et 5,1% des voix.

Commenter cet article