Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Le Diablo

Lu sur PCF BASSIN

Timochenko-Thatcher

24 Mars 2014

Voici la conversation de Tymoshenko, l’amie de l’occident, le paladin de la démocratie qui voudrait tirer sur les Russes avec une mitraillette et exterminer avec l’ame nucléaire les 8 millions qui vivent en Ukraine. Marianne veux-tu écouter et faire les corrections si besoin?

 

Voici le texte de la conversation interceptée entre Timochenko et Shufrych, Secrétaire adjoint du Conseil de défense nationale de l’Ukraine. Honnêtement on croirait plus avoir à faire à lady Macbeth qu’à un dirigeant politique normal, encore que on finit par se dzmander qui nous gouverne exactement.

Voici également le lien avec le son original de cette récente conversation (18 mars 2014).

Shufrych : en ce qui concerne…… la Crimée, je vous le dis, je suis choqué ! Je suis choqué ! aujourd’hui même, j’ai eu une entrevue avec notre ami commun, j’ai presque pleuré… et j’ai demandé ce que nous allions faire…

 

Timochenko : vous voyez, je suis prêt à prendre le fusil maintenant et leur tirer une balle dans la tête…

 

Shufrych : je l’ai dit hier qu’il se pourrait, à Dieu ne plaise, s’il y a un conflit militaire…… Si, à Dieu ne plaise, s’il y aura un conflit militaire, je suis un officier réserviste et mon fils aîné est un officier réserviste, nous prendrions les armes et défendre notre pays.

 

Timochenko :… Ecoute, il faut aller plus loin. les enculer… nous devrions prendre les armes et tuer les connards russes ainsi que de leurs dirigeants.

 

Shufrych : je vous dis…

 

Timochenko : j’aurais été là et à la tête, ils mangent la merde au lieu de prendre la Crimée.

 

Shufrych : en fait, savez-vous là que j’ai pensé aussi. Si vous aviez été ici a votre place, cela aurait pu être …… si nous n’avions aucune possibilité de forcer…… et vous savez ce qui est plus douloureux…

Timochenko : J’ai trouvé un moyen de tuer ces débiles.

 

Shufrych : et vous savez comment…

 

Timochenko : et j’espère que, dès que je peux y arriver, je vais renouer tous mes liens et alerter le monde pour transformer la Russie en un champ brûlé.

 

Shufrych : je vous affirme que je suis votre allié ici et plus encore. Je tiens à vous dire… Eh bien, nous avons eu un entretien aujourd’hui, ce matin il y avait une conférence du chef du parti et ensuite j’ai parlé avec Viktor. Vitya a demandé ce qu’il faut faire pour le reste des 8 millions de Russes qui vivent encore en Ukraine ? Je suis un hors-la-Loi !

 

Timochenko : Zut, nous devrions tirer des bombes contre eux !

 

Shufrych : je n’aurais pas discuter avec vous ici, parce que ce qui s’est passé est une chose terrible. Mais il y a une alternative possible, car aujourd’hui il y a des actions qui sont incontestablement illégales. Ces actions illégales devraient être considérées dans n’importe quel Tribunal International…

 

Timochenko : Eh bien, nous allons à la Haye, la Cour internationale de Justice…


 

Tymoshenko confirmed the authenticity of the conversation on Twitter, while pointing out that a section where she is heard to call for the nuclear slaughter of the eight million Russians who remain on Ukrainian territory was edited.

She tweeted “The conversation took place, but the ’8 million Russians in Ukraine’ piece is an edit. In fact, I said Russians in Ukraine – are Ukrainians. Hello FSB :) Sorry for the obscene language.”

The former Ukrainian PM has not clarified who exactly she wants to nuke.

Shufrych’s press service flatly contradicted Tymoshenko, slamming the tape as fake. The press release reads "The conversation didn’t take place," as quoted by korrespondent.net.The phone conversation with Nestor Shufrych, former deputy secretary of the National Security and Defense Council of Ukraine, was uploaded on YouTube on Monday by user Sergiy Vechirko.

The leaked phone call took placed on March 18, hours after the Crimea & Sevastopol accession treaty was signed in the Kremlin.

While Shufrych was “just shocked,” Tymoshenko was enraged by the results of the Crimean referendum .

“This is really beyond all boundaries. It’s about time we grab our guns and kill go kill those damn Russians together with their leader,” Tymoshenko said.

The ex-pm declared if she was in charge “there would be no f***ing way that they would get Crimea then.”

Shufrych made the valid point that Ukraine “didn’t have any force potential” to keep Crimea.

But Tymoshenko, who plans to run in Ukraine’s presidential election, expressed confidence that she would have found "a way to kill those a*****es.”

“I hope I will be able to get all my connections involved. And I will use all of my means to make the entire world raise up, so that there wouldn’t be even a scorched field left in Russia," she promised.

Despite being incapacitated by spinal disc hernia the ex-PM stressed she’s ready to “grab a machine gun and shoot that m*********er in the head.”

Tymoshenko rose to power as a key figure in the pro-European Orange Revolution in 2004, becoming Ukrainian prime minister 2007-2010.

She was imprisoned in 2012, under president Viktor Yanukovich, after being found guilty of exceeding her authority by signing a gas supply and transit deal with Russia.

The deal is claimed to have cost Ukraine’s national oil and gas company, Naftogaz, around US$170 million.

Tymoshenko served part of her seven-year sentence in prison before being relocated to a Kharkov hospital.

She was released immediately after the Kiev coup which ousted Yanukovich.

 

Commenter cet article