Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Lu sur le site « Initiative communiste » :

 

Syrie :

Ce pays connaît de terribles épreuves. Un pouvoir qui, de concession en concession vis à vis de l’impérialisme, a créé les conditions d’un mécontentement populaire, celui-ci étant utilisé par l’impérialisme pour sa subversion du régime car pour l’impérialisme les régimes bourgeois arabes laïcs sont encore trop indépendants, trop nationaux, trop enclins aux compromis avec lui mais aussi avec les forces populaires.

 

Donc il faut les renverser pour les remplacer par des régimes inféodés intégralement à l’impérialisme, comme l’Arabie Saoudite. Pour ce faire l’impérialisme divise le pays, ethnicise les conflits, sème la division et la haine religieuse, exploite les mécontentements légitimes et le besoin de liberté du peuple, promeut les forces les plus obscurantistes par la propagande et les armes déversées à flot continu sur les « rebelles » c’est à dire les agents de l’impérialisme. Sans lecture de classe des événements syriens, impossible de ne pas tomber dans le piège politico-médiatique de l’impérialisme. Et cela donne droit à un ballet tragi-comique entre la majorité socialiste et son opposition de droite : qui sera le plus va-t’en-guerre, qui en fait le plus pour défendre les intérêts de l’impérialisme : même Sarkozy « l’américain » reprend du service !….Mais le peuple syrien est patriote. Il sait, au moins une part sans doute majoritaire parmi lui, qu’il n’a rien à gagner du renversement du régime par l’impérialisme et ses marionnettes obscurantistes, égorgeurs patentés de tout progressiste et animés d’une haine farouche des communistes.

 

Grèce :

Pour la première fois depuis le régime fasciste des Colonels, des balles en caoutchouc sont tirées par la police contre des manifestants. Manifestants qui protestaient contre la privatisation des forêts qui entourent leurs villages. Privatisations qui, imposées par l’UE, le FMI et la BCE, frappent tous les secteurs de l’économie grecque, qui détruisent tous les services publics de Grèce. Et dans les rues d’Athènes, un jeune Irakien est poignardé à mort par un commando raciste inspiré par « Aube Dorée » le parti fasciste qui a obtenu 8% des voix aux dernières élections. Des militants d’ « Aube Dorée » ont détruit un monument érigé en hommage aux résistants de l’EAM-ELAS: l’histoire a la vie dure….

 

France :

Le chômage de masse, comme un cancer, s’étend à tous le corps social. Notre jeunesse est particulièrement frappée. Le chômage de masse gangrène la vie de tous : aucun projet de vie possible, misère et angoisse quotidiennes, désespérance, recherche de boucs-émissaires, colère auto-destructrice etc….

 

Les ouvriers de Peugeot SA et des dizaines d’autres entreprises sont gravement menacées par ce qui est une conséquence directe du capitalisme et de sa crise et de la volonté de faire payer la crise aux travailleurs. Le gouvernement du PS ne fait rien contre cette situation, comme nous l’avons annoncé dès la victoire de François Hollande.

 

L’UE, grand ordonnateur du massacre social partout en Europe, est rejetée par les peuples mais les partis de droite et de la fausse gauche-et hélas le PCF-PGE- veulent « plus d’U.E. », « mieux d’U.E. », ils réclament « le saut fédéral ». Un peu comme si pour lutter contre les effets d’un virus un médecin fou voudrait vous en inoculer un autre plus virulent encore.

 

C’est ainsi que le capitalisme soigne la crise, en tuant le malade. Syriens, Grecs, Français et tous les peuples du monde sont en train, à des degrés divers, dans des contextes divers, d’en faire la terrible expérience, une expérience qui menace la vie et la paix des peuples.

 

A.M.

Le 17 Août 2012

Commenter cet article