Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

On a beau savoir que les hebdos parus le 12 mars ont été imprimés 24 heures plus tôt et ne pouvaient donc pas relater le terrible événement survenu le 11 Mars à 14h45 (heure locale) au Japon, la vue de la couverture d'un hebdo barrée de gros titres " tragédie", "catastrophe" et même "tsunami" (!) fut un choc.

Mais c’est la photo d'une dame blonde au centre de la page qui désignait la cause de ces titres affolants : Le Front National. Huit jours avant le 1er tour des cantonales, les rédacteurs annonçaient une prophétie : La France dérive à l'extrême droite ! La République est en danger !

Or, que disent les résultats de ce scrutin : Une abstention sans précédent et, signe de colère à l'égard de tous les candidats, près de 7% des inscrits se sont dérangés pour voter blanc ou nul.
Au total, 38% seulement des inscrits ont émis un vote valable.

Ce qui ramène à 5,7% le vote FN a qui il manque 100 000 voix pour atteindre son niveau antérieur dans les mêmes cantons.

Il est vrai qu'il en manque plus d'un million à l'UMP et près d'un million au PS!
Pour les Verts, l’utilisation opportuniste du terrible drame de Fukushima n'a pas payé puisqu’ils font à peine plus de la moitié des voix  du FN.

On le voit, ce qui s'exprime dans ces résultats, c'est un divorce grandissant entre le peuple et les élites "autoproclamées" qui font profession de politique.

Que veut-on cacher au peuple ?

Pour éviter cette « bourde », il suffisait à leurs auteurs comme aux pseudos débateurs de 18h45 sur France 5 de se pencher sérieusement et contradictoirement sur un sondage (trop discret hélas) sur les préoccupations des français.

Car ce sondage nous dit que leurs premières préoccupations sont l'emploi et le pouvoir d'achat, tandis que la laïcité, l'insécurité et surtout, l'immigration ne figurent qu'en queue de peloton.

Ces mêmes préoccupations s'exprimaient déjà il y a 1 an, et plus fort encore il y a 6 mois, surtout dans les rues de nos villes, par des millions de manifestants contre le projet de loi reculant l'âge de la retraite.

Comment ne pas penser que ces éditorialistes cherchent à détourner l'attention des électeurs vers des faux problèmes donc de fausses solutions ? Comment ne pas penser que ces éditorialistes cherchent également à nier le droit d'expression des salariés (91% de la population active qui ne reçoivent que 68% du revenu national). Il est clair que ce que l’on veut cacher, c’est une nouvelle attaque contre le Peuple et contre la République.

Un nouvel affaiblissement de la République

Car, pendant ce temps-là, Sarkozy a engagé la France dans deux nouvelles guerres, en Libye et en Côte d'ivoire, au nom du Peuple Français sans même consulter le Parlement comme le prévoit la constitution.

Il s’est aussi livré à une deuxième forfaiture : Sous le prétexte du pacte « de stabilité et de compétitivité », il veut transférer à une commission européenne le droit exclusif du parlement français de fixer le budget de la France pour imposer des critères incompatibles avec le modèle social français.

Mettre en évidence ces actes de forfaiture contre la République, voilà ce que devrait être l'action pour rétablir le modèle républicain de la part de médias démocratiques et surtout des organisations populaires ! Voilà ce qui intéresse la vie des Français.

Elie Dayanelie-dayan

Rouges Vifs IDF avril 2011

Commenter cet article