Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

L’office européen des statistiques (Eurostat) a fait connaître jeudi les chiffres du chômage dans la zone euro. Le chiffre, record, est de 12,2% au mois d’avril, contre 12,1 au mois de mars, et de 23,5 % dans la jeunesse (15-24 ans)

 

Il y a une grande disparité parmi les États membres entre les taux les plus bas (en Autriche (4,9 %), Allemagne (5,4 %) Luxembourg (5,6 %) et les  plus élevés, qui frappent les États auxquels la troïka a imposé une politique de rigueur conduisant à une récession : la Grèce : 27 % (données de février), l’Espagne : 26,8 %, le Portugal : 17,8 %. Entre les deux, la France et l’Italie avec respectivement 10,6 % et 12 %.

 

Plusieurs caractères se retrouvent dans la plupart des États : la rapidité avec laquelle se développe le chômage et l’ampleur du chômage dans la jeunesse (15 à 24 ans).

 

En un an, le taux de chômage est passé de 11,2 à 15,6 % à Chypre, de 21,9 % à 27 % en Grèce, de 24,4 % à 26,8 % en Espagne, de 15 à 17, 8 % au Portugal.

 

Parmi les jeunes de 15 -24 ans, 62 ,5% en Grèce, 56,4% en Espagne, 42,5% au Portugal, 45% en Italie, 25% en France, sont des demandeurs d’emploi.

 

Le 22 mai, une « Initiative européenne » a été annoncée, qui prévoit notamment « renforcer l’apprentissage en entreprise en Europe » par un système d’échanges d’apprentis comme cela existe pour les étudiants avec Erasmus et « aider les jeunes à créer leur propre entreprise ». Selon le ministre des finances Wolfang Schäuble, « il s’agit d’utiliser de façon plus efficace les moyens déjà existants », sans fonds supplémentaires.

 

Souce POI

Commenter cet article