Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

commission-bruxelles.jpg

Parfois les informations les plus importantes sont planquées.. vous allez le voir. Ca concerne tout simplement l’avenir de notre pays.

Voilà ce qu’un journaliste correspondant d’une chaine à Bruxelles à donc twitté:

“On aimerait que France présente son plan réformes très rapidement. Ca aidera à convaincre Allemagne que Hollande est sérieux”

source UE

Et donc, après les 20 miliards de CICE, l’ANI accord MEDEF-CFDT , la dérégulation des normes (en cours) : ça va être quoi ? Confier une mission à Sophie de Menthon ? On ne sait pas trop.

 

Mais voilà, Je vous l’ai déjà dit : le master plan de la commission européenne c’est la zone LOW COST au sud : Portugal, Espagne, Italie, Grece.

 

- 20 à 25 % de PIB economie souterraine “travail au noir”, donc hors impôts et système de protection sociale : far west pour employeurs libres et salariés en concurrence non faussée.C’est le cas en Espagne, en Grèce, Portugal.

 

- Fonctionnaires en moins pour ne pas controler tout ça, on les accuse d’être la cause de tout bien sûr. D’empêcher la libre entreprise plus efficace. Même si au bout de plusieurs années de ce régime on ne voit pas de reprise… au contraire.

 

Bientôt moins de douaniers pour laisser passer toutes sortes de drogues pour permettre aux salariés d’être joyeux et opérationnels. Là bien sûr j’exagère un peu, mais ça me semble hélas possible.

 

Voilà ce qu’on lit dans un rapport de la commission au sujet de la France, je ne l’ai trouvé qu’en anglais:

In-depth review for FRANCE

In the long term, recent measures taken to support competitiveness and develop a more flexible labour market should  contribute to improving the competitiveness of exports.However, it is worth highlighting that a number of countries have also engaged in far-reaching structural measures to support competitiveness.  In particular, France’s southern peers, Spain and Italy, have implemented significant reforms,  including on the labour market, hence putting additional pressure on France’s capacity to regain market shares. (…)

 

Further efforts are still needed however to better develop part-time employment and to ensure that reforms are conducted through a social dialogue. The agreement reached by social partners in January 2013 is a positive sign. The reform addresses key weaknesses of the labour market institutions, and as such, it moves in the direction set by the country specific recommendations addressed to France by the Council. However, it appears useful if these reforms, although significant, could be further complemented to enable firms to redress their competitive edge, in particular over their main southern competitors, notably in Spain and Italy, where labour costs have been reduced and significant reforms undertaken, including on the labour market, and where export performance has already significantly recovered.

Traduction du dernier paragraphe :

Des efforts supplémentaires sont cependant encore nécessaires pour mieux développer l’emploi à temps partiel et à veiller à ce que les réformes soient menées à travers un dialogue social. L’accord conclu par les partenaires sociaux en Janvier 2013 est un signe positif. La réforme porte sur les principales faiblesses des institutions du marché du travail, et en tant que tel, il se déplace dans la direction indiquée par les recommandations spécifiques par pays adressées à la France par le Conseil. Cependant, il apparaît utile que ces réformes, bien que significative, pourraient être encore complétées pour permettre aux entreprises de redresser leur compétitivité, en particulier sur leurs principaux concurrents du sud, notamment en Espagne et en Italie, où les coûts salariaux ont été réduits et d’importantes réformes entrepris, y compris sur le marché du travail, et où la performance à l’exportation a déjà récupéré de manière significative.

Je vous le résume : la zone UE-SUD a divisé ses salaires par 2 , faites de même En effet ils vont vous manger des parts de marché…Voilà donc le message de la commission Européenne. Ils attendent quoi ? que des désespérés marchent sur Bruxelles et mettent à feu et à sang 4 ou 5 bâtiments de l’Union Européenne ?

 

Source :Politeeks

 

Commenter cet article