Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

usa-carte-drapeau

 

On nous le serine assez dès l’enfance et par tous les canaux possibles: les Etats-Unis d’Amérique sont le « pays de la liberté ».

 

Quant à Obama, le prix Nobel de la paix bien connu, il est le champion des « droits de l’homme ». D’ailleurs la France officielle, déjà à demi-dissoute dans le bain d’acide de l’Europe atlantique, se prépare à entrer – sans la moindre consultation de ses citoyens – dans l’ « Union transatlantique » exigée par Obama dans son dernier « discours de l’Union ».

 

Ces axiomes posés – et qui les remettrait en cause dans nos médias obsédés d’anticommunisme et d’antimarxisme ? – il s’ensuit logiquement que

 

 

- il n’est pas totalitaire que les USA comptent officiellement le plus grand nombre de prisonniers par nombre d’habitants (plus de 2 millions de personnes emprisonnées, dont une majorité de Noirs, de Latinos et de pauvres), très loin devant la « dictature chinoise », très très loin devant le « Goulag tropical » cubain, distançant de très loin aussi l’Union soviétique de Léonide Brejnev.

 

 

- qu’il n’est pas totalitaire que, très officiellement, les USA continuent de torturer à Guantanamo (et sans doute ailleurs) en vertu du « Patriot Act » mis en place par Bush et maintenu par Obama.

 

 

- qu’il n’est pas totalitaire que très officiellement, les USA espionnent le monde entier et qu’ils s’immiscent dans les conversations privées de tout un chacun, comme l’a révélé avec éclat E. Snowden.

 

 

- qu’il n’est presque pas illégal que les USA, servilement obéis par Hollande, aient détourné en vol l’avion du président bolivien Evo Morales parce qu’ils le soupçonnaient – à tort – de transporter Snowden au Venezuela, un pays souverain jusqu’à plus ample informé.

 

 

- qu’il est tout -à-fait démocratique qu’Obama ait donné l’ordre à ses drones de procéder à des assassinats ciblés d’ennemis présumés des USA sur le sol d’Etats étrangers, se prétendant sottement souverains eux aussi.

 

 

- qu’il n’est pas antidémocratique que, par la puissance de leur capital financier, de leur domination monétaire et de leur armée omniprésente, de loin la plus belliqueuse et sanglante de la planète, ils imposent au monde entier un système économique unique, une politique néolibérale unique, une langue unique et une culture marchande non moins dominatrice.

 

 

Puisque, on vous le répète, tout ça, c’est au nom de la Liberté, laquelle se confond avec le profit capitaliste d’une poignée de majors.

 

 

« Et c’est une triste liberté sous les étoiles », comme eût conclu le poète communiste turc Nazim Hikmet.

 

Floréal

 



 

 

Source : PRCF

Commenter cet article

Merlin 11/08/2013 12:56


... "puissance de leur capital" en grande partie obtenue par des règles économiques complétement biaisées et à géométrie variable selon qu'elles servent leurs intérêts ou pas.