Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

dignite-retraite.jpg

Déclaration des Veuves et Retraités

de l’USR CGT de Moselle

réunis en assemblée générale le 8 février 2013

Nous observons avec le plus grand intérêt les évolutions de la politique économique et sociale du gouvernement Hollande, depuis la défaite du 6 mai 2012 de Sarkozy-Fillon et du Medef, à l’occasion des élections présidentielles et législatives.

 

Défaites qui ont signifié la condamnation de toutes les contre-réformes «imposées » durant le quinquennat à l’encontre des Travailleurs et de la population de France. Ce qui a conduit notre pays à 5 millions de Chômeurs, toutes catégories confondues et à 8 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté.

 

Ces défaites condamnent aussi la politique de Désindustrialisation, de délocalisation, ainsi que toutes soumissions au diktat de la Commission Européenne, du FMI et de la BCE, avec le traité TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance) ce pacte initié par Merkel et Sarkozy de mars 2012.

 

Des milliards d’euros ont été attribués aux grandes entreprises et aux banques afin de mettre en œuvre cette stratégie économique, au seul profit du capital, au nom de la réduction des déficits et du paiement de la dette.

François Hollande a été élu le 6 mai 2012 à la présidence de la République, il a mis en place le gouvernement Ayrault.

 

Avec une majorité politique à l’Assemblée Nationale et une majorité de gauche au Sénat, le gouvernement a la possibilité de réaliser le « changement maintenant » comme promis, et mettre en échec la politique du MEDEF et de la droite. Pour cela, il faut une stratégie économique et sociale radicalement opposée aux forces du capital et de leurs serviteurs.

 

Or ! Nous constations, qu’à l’exception de quelques mesures fiscales visant les plus hauts revenus, et des dispositions par rapport à l’emploi, aux emplois jeunes et dans l’enseignement, le changement n’existe pas !

 

Avec le vote à l’Assemblée Nationale et au Sénat, favorables au nouveau traité (TSCG) obtenu avec une majorité PS-UMP, le gouvernement a fait le choix de la continuité (Merkel-Sarkozy), une politique qui a conduit à la dette, que l’on fait payer aux Peuples au travers de budgets d’austérité.

 

Un choix confirmé présentement par une multitude de suppressions d’emplois et d’arrêts d’activités, notamment par l’abandon des hauts-fourneaux d’Arcelor, qui condamne la sidérurgie lorraine, le démantèlement des hôpitaux, avec la suppression programmée de 1000 lits, au travers du schéma hospitalier régional.

 

La liquidation du régime minier fait aussi partie du lot, puisque le gouvernement refuse l’abrogation des décrets du gouvernement Fillon.

 

Les veuves et les Retraités aussi ne sont pas épargnés, puisque ils sont victimes de toute une série de mesures néfastes, qui va encore en faire basculer un grand nombre en  dessous du seuil de pauvreté.

 

Nous dénonçons et combattons ce choix de société ! 

 

Une autre politique est possible pour répondre aux besoins de la population :

1.Nationalisation des banques, de l’énergie et des secteurs clés de l’économie.

2.Suppression de la libre circulation des capitaux, de la concurrence libre et non faussée, par l’abrogation des traités européens. Pour le présent, avoir le courage de refuser l’application des directives de ces traités.

3.Abrogation du TSCG, qui organise la « Règle d’Or », avec la souveraineté nationale mise sous tutelle de la Commission Européenne.

4.Abrogation de la loi Sarkozy de 2010 sur les retraites. Retour au départ à 60 ans, avec une retraite pleine et entière, et à 50-55 ans pour les travaux pénibles. Avec un calcul des retraites basé sur les 10 meilleures années.

5.SMIC à 1850 euros brut.

6.Pensions de retraite au minimum égale au SMIC.

7.Pension de réversion à 75 %.

8.Rétablissement de la ½ part fiscale pour le dernier vivant.

9.Abrogation du décret du 30/08/2011 qui met fin au Régime Minier.

10.Abrogation du schéma hospitalier régional.

- Sécurité sociale ; accès aux soins, remboursement à 100 %.

 

Source: PCF Jarnisy54

 

Commenter cet article