Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Le Diablo

verite-venezuela.jpg


http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actualites/Venezuela-les-droits-humains-etouffes-11151

https://www.facebook.com/amnestyfr?fref=ts

Fax (33 +) 01 53 38 55 00

Lettre ouverte

Madame Guadalupe Marengo
Directrice adjointe du programme Amériques d'Amnesty International,

 

Je viens de prendre connaissance de la campagne que vous organisez sur le Venezuela et votre procédé déraisonnable pour ce cas d’espèces, qui consiste à renvoyer dos à dos les agresseurs et agressés.


Les agresseurs violents, meurtriers, organisés en groupe fascistes, armés et préparés de longue date, qui encadrent et manipulent certains étudiants des quartiers favorisés, et qui, aidés officiellement par les USA (fonds votés au Sénat) et les paramilitaires, assassinent et tabassent les citoyens voulant tout simplement circuler pour pouvoir vivre travailler et manger avec leurs enfants et leurs ainés, ils harcèlent, blessent et tuent notamment par balles policiers et Garde Nationale Bolivarienne et n’ont rien à voir avec le gouvernement démocratiquement élu et soutenu quotidiennement par le peuple vénézuélien dans son ensemble, qui recherchent la PAIX (phénomène que vous occultez et pourtant largement visible tous les jours).

 

Cet amalgame semble particulièrement cruel, incorrect, faux, contre productif et je le dis indigne de la grandeur des combats menés par Amnesty International depuis longtemps et auxquels j’ai participé pour certains. Vous vous faites les propagateurs des violentes et nombreuses campagnes de désinformation et de manipulations des images de plusieurs médias aux ordres d'un Empire déclinant qui souhaiterait assassiner le Venezuela et son peuple puis peut-être les autres pays progressistes du sous continent, comme il avait fait assassiner notamment le Chili de Salvador Allende, son gouvernement et son peuple, impunément, coupant au passage les 10 doigts du poète Victor Jara pour lui apprendre à jouer ses propres compositions à la guitare.

 

Les motards décapités récemment par les filins tendus en travers des routes, ou accidentés par les flaques d'huile répandues au sol, les innombrables exactions et CRIMES de ces irresponsables dont beaucoup sont en prison (vous estimez à tort ?) après avoir été pris les armes à la main ( ce que vous omettez de dire, pourquoi ?), vous sous-estimez aussi leur résolution à continuer à empêcher par ces crimes le processus démocratique. Vous ne reprenez bizarrement que ce qu’en disent ces manipulateurs médiatiques et des réseaux sociaux patentés.

 

Les appels à la paix à tous, y compris l'opposition, et au dialogue, faits par le président Maduro et son gouvernement, les groupes de travail en ce sens y compris avec l'opposition et les représentants des sociétés civiles, religieuses, patronales syndicales etc pour apaiser les tensions et chercher et appliquer les solutions possibles, vous ne connaissez pas, c’est dramatique pour la crédibilité et l’efficacité d’Amnesty. Les projectiles de toutes sortes y compris enflammés que les forces de l'ordre reçoivent depuis plus d'un mois sans répondre, interposés entre ces groupes fascistes et le peuple à bout, vous ne semblez bizarrement pas connaitre.

 

Je vous demande au nom du combat contre la guerre et du respect de la démocratie de rendre juste et efficace cette campagne mal informée et orientée vers le renforcement des violents et des assassins et donc vers l'affrontement frontal et sanglant que le peuple du Venezuela, son gouvernement et les opposants sensés tentent d'éviter par tous les moyens.


Je vous rappelle que l’opposition à la possibilité bientôt de provoquer constitutionnellement un référendum révocatoire pour le Président, ce qui est un gage de plus de la démocratie de ce pays meurtri dont vous ne semblez pas prendre la mesure
Recevez, Madame la Directrice adjointe, l'expression de mes sentiments les plus sincères et les plus désolés par cette campagne à contresens de la réalité évidente et vérifiable.


M Llinares

Source: compte Facebook de Jean Claude Llinares

 

 

Lu sur le blog: http://vivavenezuela.over-blog.com/

 

Commenter cet article